Une pétition de “Central Africa”‏ contre la vente d’ivoire en Thaïlande

1216867

Libreville, 31 janvier (GabonInitiatives) – Comme vous le savez, des milliers d’éléphants sont massacrés chaque année. Dans certaines régions, les populations sont au bord de l’extinction. Même au Gabon, la situation devient critique à cause de la demande galopante en Asie, et principalement en Thaïlande et en Chine d’où cette pétition internationale de Central Africa (http://www.facebook.com/WWFCentralAfrica).

En Thaïlande, les éléphants sont vénérés. Un dicton dit même que la Thaïlande n’existerait pas sans les éléphants. Mais la Thaïlande est également le plus grand marché d’ivoire non réglementé au monde. Bien qu’il soit illégal de vendre de l’ivoire d’éléphants d’Afrique en Thaïlande, l’ivoire des éléphants domestiques thaï peut-être vendu légalement. En conséquence, des quantités importantes d’ivoire africain illégal sont blanchies dans les magasins thaïlandais.

Pour sauver les éléphants d’Afrique, il est essentiel que la Thaïlande comble ce vide juridique. Rejoignez-nous pour demander à la Première Ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra d’interdire tout commerce d’ivoire en Thaïlande sur : http://action.panda.org/ea-action/action?ea.client.id=1773&ea.campaign.id=18239 ou Facebook sur WWF Central Africa. Initialement, ce site se focalisera uniquement sur la lutte contre le braconnage d’éléphants et le trafic d’ivoire en Afrique Centrale.

Source : Serge AKAGHA

GI/13

PARTAGER
Fabrice Mikomba - Expert Gabon et Afrique Centrale
Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.