Une Journée de prière sous le signe de la “réconciliation nationale”

La troisième édition de convention solennelle de prière nationale au Gabon a eu lieu, le 1er février dernier, à Libreville, sous un signe de réconciliation nationale pour tout le peuple gabonais sans distinction.

La troisième édition de convention solennelle a été organisée par l’association Gabon pour Jésus-Christ comme chaque année, au gymnase d’Oloumi dès quatorze heures trente minutes avec l’arrivée de deux éminents serviteurs de Dieu : Oladimeji Emmanuel Oluwasanvi et Akinmodiro Olasunkanni Okaniawon, des oints de Dieu qui ont fait vivre au peuple gabonais des moments forts d’ orientations prophétiques, de délivrances et de guérisons miracles par la puissance de Dieu, selon le thème de l’exposé : « Laissez-vous réconcilier avec Notre Père »(2 Corinthiens 5 : 17-21).

Ce message a été prêché par l’Homme de Dieu Oladimeji Emmanuel Oluwasanvi en remplacement de l’invioté spécial Daniel Olukoya qui a été empêché pour cet évènement. L’organisation de cet évènement riche en bénédictions cadre mieux avec l’actualité de notre pays, afin d’apaiser les tensions présentes après les élections dernières, une atmosphère difficile.

Au moment où le Gabon vient de traverser toutes les turbulences sur la crise postélectorale, Dieu dans son infinie bonté et miséricorde va livrer un message sur la réconciliation nationale à son peuple par l’entremise de ces serviteurs qui ont été mandatés par le Docteur Daniel Olukoya.

Guy Christian Mavioga porte – parole de la majorité et Secrétaire général Exécutif du Bloc Démocratique Chrétien (BDC)

La troisième édition de convention solennelle est organisée sur un signal fort, dans un processus de réconciliation nationale du peuple gabonais avec le Seigneur comme le déclare la Bible dans le livre (2 Chroniques 7 : 14) « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie et prie,…Je lui pardonnerais son péché et je guérirais son pays. » Notons que pour la paix des gabonais, il est important que de tels messages soient prêchés. Elle est une invitation à tous les gabonais pour prendre part à cette journée que Dieu a consacré pour une prière nationale au Gabon et d’ailleurs le message saisi par le peuple a permis que les gabonais de tout bord se rendent massivement au gymnase à cet effet.

L’évènement est accompagné de signes spirituels par la réussite de l’organisation de la Can 2017 au Gabon, malgré la sortie de l’équipe des Panthères du Gabon qui a quitté la course après la rencontre Gabon et le burkina-Faso mais l’espoir n’est pas vain, considérant l’organisation remarquable mise en place grâce à la volonté divine et celle du Président de la République Ali Bongo Ondima et avec le concours du Chef du Gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet qui suit à la lettre, les instructions du numéro un gabonais dans sa lourde tâche. Aujourd’hui c’est encore une occasion de bénédictions pour le peuple gabonais dans le cadre de l’organisation de cette troisième édition de prière solennelle et surtout tenant compte du message du dialogue politique national inclusif, sans tabous prôné par le Chef de l’Etat Ali Bongo ondimba.

Il serait dommage de rater cette occasion de grande réconciliation nationale que Dieu pourvoie en faveur de la nation gabonaise, un évènement qui a été impulsé par le Président de l’Association « Gabon pour Jésus-Christ » ; Guy Christian Mavioga et la Prophétesse des nations Anna Claudine Mavioga ont effectué le déplacement vers l’Homme de Dieu pour l’inviter à prendre part à cette troisième édition au Gabon en tant qu’invité  spécial.

Notons que le gymnase d’Oloumi  présente une nouvelle facette par la grande affluence d’un peuple qui s’est mobilisé à l’unisson, témoigne que le Gabon reste une terre d’accueil en Afrique. En effet, le peuple gabonais a répondu présent et il n’y a plus eu ni partis d’opposition, ni de la majorité,  seulement des gabonais qui se sont retrouvés au gymnase pour cette convention solennelle.

L’organisation a su mettre les petits plats dans les grands et ce fut une occasion pour les malades et tous les participants d’expérimenter la puissance de la guérison divine par le mouvement prophétique du Saint-Esprit.    

GI/NN/YKM/17

A propos de l'auteur