Trafic des produits de la faune : l’OCLAD interpelle deux chinois en possession de bracelets en ivoire

Libreville, 19 février 2019 (GabonInitiatives) – Lors d’un contrôle de routine au poste de Meyan, le 15 février 2019, les agents de l’Office central de lutte anti-drogue(OCLAD), antenne de Ntoum, ont interpellé deux trafiquants d’origine chinoise. Zhang Guofu, chauffeur âgé de 54 ans et Li Xingwu, chaudronnier á la société forestière TBNI (47 ans) étaient en possession de 2 bracelets en ivoire, 35 perles en ivoire, 1 bracelet perlé en ivoire et de 4 dents de panthère.

L’ivoire transformé et les dents de panthère étaient dissimulées dans une boîte à bord du véhicule que les agents ont trouvé pendant la fouille.

Li Xingwu le propriétaire de ces bijoux, a déclaré les avoir achetés auprès d’un villageois gabonais dont il ignore l’identité. Tout porte á croire que Li Xingwu a personnellement transformé l’ivoire brute en bijoux avec une certaine dextérité.

Ce dernier dit être en fin de contrat avec la société TBNI. Son cas n’est pas isolé. Le constat est que les chinois en fin de contrat ont pour habitude de rentrer en Chine avec les bijoux en ivoire. Cette pratique prouve qu’ils ont des outils nécessaires pour la transformation de l’ivoire brute.

Zhang Guofu lui a servi de chauffeur pour acheminer l’ivoire travaillé. Ils seront présentés devant le Procureur de la République pour répondre des faits de détention et transport de bijoux et produits issus de deux espèces intégralement protégées (ivoire d’éléphant et panthère) en violation des dispositions des articles 92 et 274 du code forestier.

Source : Conservation Justice

Crédit photos : CJ

GI/CJ/19