Tamarah Moutotekema représentera le Gabon à la 63ème session de la commission de la condition de la femme 2019

Libreville, 30 novembre 2018 (GabonInitiatives) – Il se tiendra du 11 au 22 mars 2019 la 63ème session de la Commission de la condition de la Femme dans le monde, au siège des Nations Unies à New York. Le Gabon sera représenté par Tamarah Moutotekema Boussamba en sa qualité de femme leader plusieurs fois primée sur le continent africain.

Cette commission a pour mission de travailler sur les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles, avec la participation des représentants des Etats membres, des entités des Nations Unies et des organisations non gouvernementales de toutes les régions du monde.

La Commission de la condition de la femme adopte essentiellement des conclusions concertées sur les thèmes prioritaires formulés pour chaque année. Le thème prioritaire retenu cette année est: Autonomisation des femmes et lien avec le développement durable, plus précisement ” les systèmes de protection sociale”, l’ ” l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles”.

Les conclusions concertées contiennent une analyse du thème prioritaire et un ensemble de recommandations concrètes destinées aux gouvernements, aux organes inter-gouvernementaux et aux autres institutions, acteurs de la société civile et autres parties prenantes pertinentes, en vue de leur mise en œuvre aux niveaux international, national, régional et local.

En plus des conclusions concertées, la Commission adopte également un certain nombre de résolutions sur un éventail de questions.

Le Gabon sera représenté à cette session par Tamarah Moutotekema Boussamba, Entrepreneur et Membre de l’Association Golden Woman, coordinatrice adjoint en charge de l’agriculture, de la promotion du Genre et du Développement Durable de l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique (Pacja Gabon), aussi membre de l’Organisation Moremi Initiative for Women’s Leadership in Africa qui a pour mission de Former et outiller les Jeunes Femmes africaines sur leurs droits.

Afin de préparer de façon rigoureuse sa participation, toutes contributions (études de cas, rapports,retours d’expérience…)des organisations oeuvrant pour la promotion du Genre et l’autonomisation des Femmes et des Filles en Afrique seraient les bienvenues.