La société civile gabonaise affaiblie par le décès de Joël Célestin Mamboundou Alevinat

Libreville, 22 décembre 2018 (GabonInitiatives) – La société civile gabonaise s’est réveillée très affaiblie ce jour avec l’annonce de la triste nouvelle du décès de Joël Célestin Mamboundou Alevinat ( la cinquantaine révolue), membre reconnu pour son expertise avérée qui aurait été fauché par un véhicule dans la nuit de vendredi à samedi alors qu’il tentait de traverser la route. 

La nouvelle a sonné comme un couperet chez certains acteurs de la société civile gabonaise au regard du caractère assez surprenant. Jusqu’à maintenant aucune information sur le lieu de l’accident qui serait intervenu entre 24 et 1h dans la nuit de vendredi à samedi.

L’épouse de l’illustre disparu, inconsolable depuis Franceville où le couple résidait depuis un certain temps avec leurs enfants dans le cadre d’un projet, aurait été informée hier, tard dans la nuit que son époux aurait été conduit aux urgences du Centre Hospitalier Universitaire de Libreville avant de recevoir le second appel téléphonique l’annonçant la triste nouvelle.

Aussitôt informée, la société civile n’a pas mis du temps à réagir.

Fabrice Tchango Coordonnateur national PACJA – Gabon : « Très touché par le décès de mon cher frère et ami Monsieur Joël Celestin Mamboundou Alevinat, acteur majeur de la société civile environnementale au plan national et internationale, ancien secrétaire exécutif du ROSCEVAC, membre émérite de l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique, acteur important dans le développement des entités telles que l’ODDIG, le HCANEG, Croissance Saine Environnement aux côté de son grand frère aîné le Président Nicaise Moulombi, le PACJA GABON exprime ici ses vives condoléances aux parents, amis et connaissances dans cette triste et douleur épreuve.

Mon cher grand frère Joël Célestin tu fus un modèle de leadership et un brillant intellectuels pour des nombreux jeunes comme moi, de là où tu es désormais sache que ton combat pour une société civile gabonaise organisé, structurée et capables de faire fasse aux enjeux du monde et de notre temps ne sera pas vain.

Mon cher grand frère, que Dieu tout puissant t’agrée, qu’il t’accorde sa miséricorde, et que ton âme repose en paix.

Aux membres et sympathisants du PACJA Gabon, face à ce décès qui nous touche, la réunion de ce jour est annulée et reportée à une date ultérieure. Merci pour votre bonne compréhension et de partager cette dernière information à l’ensemble des membres.

Dans la Paix ».

Guy Mombo Lembomba ( président du Renaps AJ) : « Un acteur stratégique de la société civile, un expert de haut vol , un savant, un ange vient de rejoindre le Père tout puissant. J ai pas de mots Joël. Repose désormais en paix. Comme une étoile filante il s en allé en sauvant une vie et celle d une femme. Repose en paix “le savant”».

Ladislas Ndembet ( président de l’Ong Muyissi environnement) : « Sincères condoléances paix à son âme ».

Pepecy Ogoulinguendé (présidente Ong Malachie ) : « Mon Dieu!Joël si brusque et si tôt. Toute cette expertise et ce relationnel !Quelle perte cruelle! ».

Augustine B Njamnshi (Vice président PACJA) écrit depuis le Cameroun : « Joël, tu m’as appelé le mercredi 18 décembre après une longue période. Je ne savais pas que c’était ta façon de dire au revoir à moi. Que ton âme repose dans les bras de Dieu, cher camarade ».

Flavien Minko Mi Nguéma ( membre du PACJA – Gabon) : « Bonsoir.
Union de prière …Et repos Éternel au Leader..Nous sommes convaincus qu’il va nous épauler désormais delà ou il se trouve ».

Honoré Tabuna (CEEAC) : « Quel décès sans les siens! ».

Tamara Moutotekema (membre du PACJA – Gabon) : « Quelle triste nouvelle! Qu’il repose en paix ».

Joël Célestin Mamboundou, la cinquantaine révolue quitte le monde des vivants alors que son mentor et grand frère, Nicaise Moulombi, très abattu se trouve en mission, hors du Gabon.

GI/FM/NN/18