Signature de deux contrats d’exploration entre l’Etat gabonais et la société Petronas

Libreville, 2 août 2019 (GabonInitiatives) – Le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Noël Mboumba a procédé ce vendredi à la signature de deux contrats d’exploration entre l’Etat gabonais et la société Petronas.

Les blocs F12 et F13 baptisés « Yitu » et « Meboun » (espoir en langues punu et fang) sont les deux parcelles qui ont été cédées à la société malaisienne au large des côtes gabonaises.  Ces zones, situées dans le Sous Bassin Sud du domaine pétrolier près de Mayumba, couvrent une superficie totale de 4368,49 km2. L’acquisition de ces blocs par la société Petronas témoigne du potentiel dont dispose encore le Gabon en matière de champ pétrolier.

« Nous avons eu un code des hydrocarbures qui n’était pas attractif et pendant cinq ans nous n’avons pas enregistré de signature de contrat. Aujourd’hui, avec la promulgation, par le chef de l’Etat S.E. Ali Bongo Ondimba, du nouveau code des hydrocarbures, le Gabon s’inscrit dans une démarche d’expansion de son secteur pétrolier aussi bien en offshore qu’en on shore», a déclaré le ministre Noël Mboumba.

En effet, cette signature de contrat d’exploration et de partage de production (CEPP) qui intervient un peu plus d’une semaine après la promulgation du nouveau code des hydrocarbures, témoigne du caractère attractif de ce nouveau texte de loi et d’un environnement pétrolier favorable aux investisseurs de ce secteur.

Par ailleurs, Petronas, cinq ans après avoir signé le CEPP de Likuale, détient désormais trois actifs sur le bassin sédimentaire gabonais qui une fois développés, pourront atteindre une production totale de 200 000 barils par jour. La société pétrolière malaisienne devient ainsi, le premier acteur en matière d’exploration en zone offshore profond et très profond au Gabon.

Source: Gouvernement

GI/GOV/FM/19