Remettre de l’ordre à la SOGATRA sera le 1er défi d’Estelle Ondo

Libreville, 28 septembre 2017 (GabonInitiatives) – Le retour à l’ordre au sein de l’administration de la Société Gabonaise de Transport (SOGATRA), est l’un des défis majeurs auquel devra s’atteler le nouveau ministre des transports, Estelle Ondo, au regard des interpellations hâtées par l’ensemble des centrales syndicales de cette entreprise étatique frappée par une crise organisée et entretenue.

Dans l’urgence, la nouvelle patronne de la politique du secteur transport au sein du nouveau gouvernement remanié devra s’atteler à nommer un nouveau Directeur général à la SOGATRA, au bord du gouffre pour résoudre le problème dans le fond.

L’entreprise sans commandant de bord est depuis des mois orpheline de son dg qui séjourne dans l’hexagone pour des problèmes de santé, laissant une administration en lambeau, sans intérimaire véritable où l’approximation de la gestion par des ” apprentis sorciers” a démontré ses limites.

La recrudescence des grèves ayant révélé sur la place publique de graves dysfonctionnements ne visaient qu’un seul objectif : la réhabilitation des cadres régulièrement nommés en conseils des ministres, pour certains mal utilisés et, pour d’autres suspendus de leurs fonctions parce que ne rentrant pas dans le mode de gestion de l’actuelle direction générale.

L’accalmie actuelle n’est rien d’autre que l’arbre qui cache la forêt car, au delà du payement des arriérés des salaires, la crise demeure. La preuve, le collectif des syndicats demande en outre que soit écarté de la gestion des personnes étrangères qui sèment la cacophonie au sein de l’entreprise. Allusion faites aux deux assistants de Patrick Assélé qui brilleraient par leur incompétence dans les dossiers dont ils n’ont aucune prérogative.

Les problèmes sont nombreux et la réaction d’agir du nouveau ministre est plus qu’attendue pour ramener la sérénité au sein de la SOGATRA qui emploi des milliers de gabonais. La nouvelle paralysie interpelle à plus d’un titre la nouvelle ministre des Transports qui devra prendre ses responsabilités. Affaire à suivre.    

GI/FM/NN/17

PARTAGER
Fabrice Mikomba - Expert Gabon et Afrique Centrale
Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.