REDD+ : la position du Gabon présentée au Ghana par le PACJA

Libreville, 22 mars 2019 (GabonInitiatives) – La position du Gouvernement gabonais sur la REDD+, a été présenté le 19 mars dernier à Accra, au Ghana par le coordonnateur national de l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique (PACJA – Gabon), Fabrice Ntchango lors d’un atelier international.

Des témoignages des délégués pays ont marqué la journée d’ouverture avec des partages d’expérience, des débats et communication sur la REDD + et de son avenir en Afrique.

Le récapitulatif de la première journée à vu des interventions des délégués du Mozambique qui vient d’être frappé d’un séisme avec un peu plus de 1000 morts originaires du Togo, de l’Éthiopie, du Libéria, du Cameroun, Congo Brazzaville, la RDC, la côte – d’Ivoire et le Burkina – Faso.

Pour le Gabon, c’est le coordonnateur national, Fabrice Ntchango qui a expliqué le projet REDD+ du pays ainsi qu la position du Gouvernement gabonais.

L’aperçu par Salina Sanou du PACJA de la prise en compte de la problématique hommes-femmes dans la REDD + et la justification de l’intégration de l’égalité des sexes et des enseignements a clairement démonté que les femmes ne sont pas dans les postes stratégiques. Illustration a été faite en images.

Mme Betty Maitoyo de Mpido a édifié les délégués pays sur les réalisations, enseignements et voie à suivre.

Les trois présentations des projets REDD+ du Ghana, Libéria et de Madagascar ont permis au gabonais, Bienvenue Ongoundou d’analyser le processus REDD+ de son pays et de partager sa préoccupation aux membres de l’atelier sur la non prise en compte des communautés locales et la société civile dans sa R-PP. Il a fait un plaidoyer au PACJA et ses partenaires pour soutenir la société civile gabonaise afin que le Gouvernement gabonais puisse revisiter sa R-PP et de reconnaitre les droits des peuples autochtones.

Ensuite, le tour revenait à Elijah Toirai de Mpido de présenter les stratégies de communication et les résultats de connaissances en vue de reproduire le succès et créer une communauté de bonne pratique.

GI/FN/FM/MKKK/19