Pepecy Ogouliguendé vante les mérites de la décennie de la femme gabonaise au Forum de Paris sur la paix

Libreville, 15 novembre (GabonInitiatives) – Parmi les invités du Forum de Paris sur la Paix, Pépécy Ogouliguendé, médiatrice de paix formée à La Haye au Pays-Bas et Coordonnateur Général du Groupe Gabon Résolution 1325 Femmes (adoptée en 2000), Paix et Sécurité. Très présente dans les questions sociales depuis fort longtemps, occasion pour elle de témoigner du leadership féminin sur la scène internationale en accord avec le Plan d’action décennal pour l’Autonomisation de la Femme Gabonaise, Décennie décrétée par le Chef d’État gabonais, Ali Bongo Ondimba : Entretien exclusif sur des propos recueillis par notre consoeur AMDB du site d’information Médiapart.

Médiapart (MP) : Puisque nous sommes à l’heure des bilans, quels enseignements tirez-vous de votre participation à ce 1er Forum sur la Paix de Paris?

Pepecy Ogouliguendé (PO) : Ce Forum a été un rendez-vous qui remet l’urgence d’intégrer la Société Civile notamment les femmes et les jeunes dans les processus de consolidation de la paix à côté des gouvernants, des partenaires au développement et du secteur privé. La gouvernance mondiale, les NTIC, la coopération et le multilatéralisme s’avèrent être des pistes de solution à explorer. Pour les femmes Gabonaises, ces échanges de bonnes pratiques qui ont eu lieu, sont d’un apport capital. Des partenariats stratégiques ont été noués avec de grandes Organisations de la Société civiles présentes, et qui ont reconnu la nécessité de financer ces acteurs de proximité.

MP : Quel est le rôle des femmes dans la paix et la sécurité selon vous?

PO : Dans les solutions relatives à la paix, les femmes doivent oser se positionner et prendre place à table où se font et se prennent les décisions dans les domaines de, la gouvernance, la démocratie l’économie, la technologie, l’éducation et les changements climatiques. En somme l’atteinte des objectifs de développement durable nécessite un leadership féminin audacieux qui favorise la synergie d’action afin d’impacter positivement les changements dans le monde.

MP : Que pensez-vous du Multilatéralisme comme solution à monde moins enclin à faire la guerre?

PO : En réunissait plus de 75 chefs d’Etat et de gouvernement, des représentants d’organisations internationales et des acteurs de la société civile pendant trois jours, le président Emmanuel Macron, poursuit la mission que bien de nombreux leaders dans le monde ont essayés avant lui, ainsi, en Afrique, nous avons connu, Nelson Mandela, aux Etats-Unis d’Amérique, Luther King, En Inde, le Mahatma Gandhi, etc. Redonner corps au multilatéralisme et à l’action collective est une mission noble et c’est donner de l’espoir. En tant que Médiatrice de paix, j’y souscris totalement.

Source : Médiapart 

GI/18