PDG : Joël Ogouma ‘‘ l’Enfant’’ prodige du renouveau de Lambaréné

Lambaréné, 24 novembre 2017 (GabonInitiatives) – Pour les militantes et militants du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) des trois fédérations du premier arrondissement de la ville du Grand Blanc (Lambaréné, chef lieu provincial du Moyen – Ogooué, au centre du pays), Joel Ogouma, le nouveau Membre du bureau politique (MBP), incarne actuellement l’homme de la situation pour les migovéens.

Joël Ogouma incarne la régénération et la revitalisation d’un parti qui était sous oxygène depuis belle lurette. Une situation exacerbée par le revers subi par le grand Parti de masse lors de la présidentielle du mois d’Août 2016.

A l’origine, les frustrations des populations dont la misère devenait le plat quotidien. A cela, s’ajoutent les promesses non tenues l’ethnisme, l’expropriation des terrains par des hiérarques. Au quartier Moussamoukougou par exemple, les exemples sont légions. Un ressentiment qui a fini par vicier le climat. Du quartier Adouma au Point V, en passant par Atongowanga, ce n’était pas non plus la joie. D’aucuns lient cela à la sclérose qui caractérise Richard Auguste Onouviet (R.A.O), l’actuel président de l’Assemblée Nationale, incapable; Par ailleurs de s’adapter à la nouvelle donne. Ici et là, le changement était appelé de tous ses vœux.

Comme à l’Unisson, les populations ont donc saisi l’opportunité qui leur était offerte à la faveur du Conseil Provincial pour sanctionner R.A.O par la voie des urnes.

A Lambaréné, l’engouement suscité par ledit Conseil auprès des électeurs restera à jamais gravé en lettres d’or dans les annales de la vie politique. Pour les Lambarénéens, Joël Ogouma est l’homme de la situation. Il incarne désormais, l’Unité, la cohésion, la fraternité entre les fils et filles de la commune.

C’est d’ailleurs à juste titre qu’il n’a eu de cesse de prôner, d’encourager et de cultiver les valeurs propices à l’épanouissement de ses concitoyens comme le veut, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba. Joël Bernard Ogouma (J.B.O) par ailleurs Directeur de cabinet 1 du Chef de l’Etat, s’est donc au fil du temps, arrogé la sympathie de ceux-là même qui avaient quitté le Parti. La diaspora n’est pas en reste, jeunes et femmes non plus.

A Lambaréné, l’Unité, la concorde et la fraternité prévalent désormais dans les familles naguère divisées. Pour le Membre du bureau politique fraichement élu, la victoire acquise face à Richard Auguste Onouviet constitue par ailleurs le fruit du travail des militants des trois fédérations du premier arrondissement. Une mobilisation qui va même au-delà du périmètre politique. Mieux, à Lambaréné c’est l’heure de la régénération et de la revitalisation du PDG avec Joël Bernard Ogouma. Un rêve devenu réalité.

En d’autres termes, l’avènement de Joël Ogouma désormais considéré comme étant « l’homme fort » de Lambaréné augure et préfigure des lendemains meilleurs pour relever les défis à venir et mettre sur les rails le renouveau tant souhaité du PDG dans la province du Moyen – Ogooué.

Narcisse Ngoulou envoyé spécial à Lambaréné

GI/NN/YKM/FM/17