L’ONJC veut aider la jeunesse à tirer profit des emplois verts

Vendredi, 24 mai 2019 (GabonInitiatives) – L’Observatoire National de la Jeunesse pour le Climat (ONJC), organise ce vendredi en début d’après – midi à l’auditorium du ministère des Eaux et Forêts en charge de l’environnement, une conférence débat sous le thème : « aider la jeunesse à tirer profit des emplois verts », en prélude de la Journée mondiale l’environnement.

Cette conférence – débat, organisée par l’Observatoire National de la Jeunesse pour le Climat (ONJC), bénéficie de l’appui technique du Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (ROSCEVAC) et de l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique (PACJA).

Riche de sa faune et de sa flore et avec un territoire couvert à plus de 85% de forêt, le Gabon dispose d’énormes ressources naturelles peu valorisées dans plusieurs secteurs tels que les énergies renouvelables, l’agriculture et l’agro-alimentaire, le tourisme, le recyclage et la gestion intégrée des déchets…qui suscitent beaucoup d’espoir, tant les retombées pourraient améliorer substantiellement la croissance économique du pays et les conditions de vie des populations.

Seulement, cela soutend la mise en place d’une stratégie de gestion répondant aux enjeux liés à l’adaptation et la rentabilité de l’industrie, intégrant pleinement des valeurs de développement durable, tout en fournissant des nouveaux emplois valorisants à la jeunesse, d’où le choix du thème de cette conférence – débat qui marque par ailleurs, la première sortie officielle de l’ONJC.

Les communications et échanges attendues, permettront à n’en point douter de présenter les atouts de l’emploi vert (économie verte, emplois verts, croissance verte, entreprenariat verte…).

Il s’agira d’échanger sur les opportunités en matière d’emplois verts au profit des jeunes et de prendre connaissance de quelques expériences des autres pays en matière de création ou de développement d’emplois verts liés directement à l’environnement.

Créé conformément à l’article 11 de la Charte africaine de la jeunesse ratifiée par le Gabon en 2006 qui stipule que « tout jeune a le droit de participer librement aux activités de sa société », des jeunes gabonais issus pour la plus part des organisations et mouvements de jeunesse ont décidé d’unir leurs forces au sein d’un Observatoire National de la Jeunesse pour le Climat (ONJC), membre des plateformes ROSCEVAC et PACJA en vue d’œuvrer efficacement par leurs contributions aux côtés de la société civile, du Gouvernement et des partenaires au développement pour la gouvernance climatique, l’agriculture durable et l’économie verte et bleue.

GI/MKKE/FM/YKM/19