Un notable du 6ème arrondissement juge satisfaisant le bilan du Maire sortant Eliane Midoungani : témoignage

Libreville, 11 février 2019 (GabonInitiatives) – La désormais ancien Maire du sixième arrondissement de la commune de Libreville Eliane Frida Midoungani, laisse derrière elle, une population meurtrie, qui ne comprend toujours pas comment celle qui, en cinq ans, avec un bilan satisfaisant, doit les laisser. C’est sans savoir que celle qu’elles appelaient affectueusement maman Eliane a été victime d’injustices et autres incompréhenions au sein de son ex parti. Pour mieux comprendre le sentiment de tristesse et d’interrogations qui règne au sein des populations du sixième arrondissement, nous nous sommes rapprochés de Philippe Mbina, habitant à hauteur de la pharmacie de Nzeng-Ayong et doyen du quartier qui, selon lui, cette situation est grave, et pour nous rassurer de la véracité des propos qui vont suivre, il nous a présenté sa carte de Militant du parti démocratique Gabonais, alors que Mme Midoungani était du CLR : témoignage.

« Monsieur le départ de Madame Eliane Frida Midoungani avant son arrivée en 2013, tu attendais pratiquement une à deux semaines pour la signature d’un document, un an, voir même deux pour un acte de naissance, la salle des fêtes avait plus l’air d’une salle de recueillement que celle de fête. Les locaux servants de bureaux n’étaient pas mieux non plus.

Les populations même n’avaient aucun contact avec leur élu local si ce n’est avant l’élection, pire, la concession abritant les services de la mairie renvoyait les riverains dans d’autres mairies, car la bâtisse même était répulsive vu l’état de délabrement très avancé dans lequel elle était.

Mais après son arrivée comme Maire titulaire, parce qu’il est bon de rappeler qu’elle a été maire adjoint pendant un mandat, et pour nous, c’est en cette période qu’elle a réellement séduit, car étant maire adjoint, elle s’était déjà démarquée de toute l’équipe vu son élection comme maire titulaire.

Et là, regarder vous même ! il fait bon vivre ici. Maintenant, tous les bureaux et la salle d’attente sont propres et climatisés .
toute la concession est vivante, la bâtisse a subi une cure de jouvence.

La salle de mariage invite ceux qui veulent se marier, le traitement des dossiers plus rapide car, le personnel travaille dans un cadre agréable.

Mieux encore, les élèves, les handicapés, orphelinats, les pensions, les entrepreneurs, les veuves, les artistes, les sportifs et les riverains n’ayant pas assez de moyens, bénéficiaient quotidiennement de l’aide de la mairesse ».

Source : Corneille M

GI/CM/FM/MKKE/19