MTN-QHUBEKA, première Africaine

Libreville, 7 janvier (Gaboninitiatives) – L’équipe MTN-Qhubeka va ouvrir la plus belle page de son histoire dans une semaine au départ de la Tropicale Amissa Bongo, le 14 janvier. Ce sera en effet l’occasion pour le team sud-africain de participer à sa première compétition dans la peau de son nouveau statut, celle de la première équipe africaine à accéder la deuxième division appelée la Continentale Pro, soit l’antichambre du World Tour, l’élite mondiale. Cette accession est le fruit d’un développement débuté en 2008 quand l’opérateur téléphonique a fait confiance aux dirigeants cyclistes de ce club sud-africain. Depuis cinq ans, ils n’ont cessé de grimper les étages en remportant de nombreuses épreuves.

Cette volonté de franchir le palier de la Continentale Pro en 2013 est le résultat d’une ambition qui n’a cessé de grandir. Le sponsor MTN associé à la fondation humanitaire Qhubeka qui a pour but d’aider les enfants de se rendre à l’école grâce au moyen de locomotion du vélo, ne veut pas s’arrêter là. A court terme, le but est de frapper à la porte des grandes épreuves du calendrier international comme le Tour de France. En embauchant des coureurs expérimentés comme l’Allemand Gerald Ciolek qui courait jusque là dans la même équipe que l’ancien champion du monde Tom Boonen, les jeunes coureurs africains vont certainement progresser encore. A commencer par la grande révélation de la dernière édition de la Tropicale, Meron Russom qui avait terminé à la 2e place du classement final à seulement 8 secondes du vainqueur Anthony Charteau, de l’équipe Europcar. Meron Russom avait même été durant cette semaine gabonaise en avril dernier, le premier coureur africain à porter le maillot jaune de leader devant les professionnels européens.

Cette performance lui a valu de devenir un exemple pour beaucoup de ses collègues du continent qui ont vu en lui la preuve que le travail à l’entraînement, la volonté et la motivation pouvaient déboucher sur des résultats probants. Du 14 au 20 janvier, Meron Russom veut renouveler son exploit avec cette fois-ci une équipe MTN-Qhubeka encore plus ambitieuse où on retrouvera deux autres coureurs à avoir terminé avec les meilleurs sur la Tropicale 2012, l’Ethiopien Tsgabu Grmay (11e du classement final) et l’Erythréen Jani Tewelde (13e).

Les premiers pas du Team MTN-Qhubeka seront très observés au Gabon durant cette 8e édition de la Tropicale car le public sait que c’est une page de l’histoire du cyclisme africain qui va s’ouvrir avec cette première équipe professionnelle d’envergure. Car pendant que ses six coureurs vont ouvrir le bal, le reste de l’équipe poursuivra son entraînement en installer son camp de base en Italie pour être au plus près des compétitions européennes les plus renommées. Mais avant cela, les Sud-Africains auront à cœur de briller tout d’abord sur leur continent, au Gabon.

L’équipe MTN-Qhubeka engagée à la Tropicale Amissa Bongo (14-20 janvier 2013) :

Jim Songezo (AFS) – 1ère participation. 3e du championnat d’Afrique espoirs 2012

Jacques Janse Van Rensburg (AFS) – 2e participation. Vainqueur du Tour d’Erythrée 2012 et d’une étape

Jani Tewelde (ERY) – 2e participation. 13e de la Tropicale 2012 ; Champion d’Afrique contre-la-montre par équipes 2012 ; 2 étapes du Tour d’Erythrée 2012

Meron Russom (ERY) – 3e participation. 2e de la Tropicale 2012 ; Vainqueur du Tour d’Erythrée 2011

Louis Meintjes (AFS) – 1ère participation. Champion d’Afrique contre-la-montre espoirs 2012 ; 6e du Tour des Pays de Savoie 2012

Tsagbu Grmay (ETH) – 3e participation. 11e de la Tropicale 2012 ; 2e du championnat d’Afrique contre-la-montre 2012 ; 19e du Tour de l’Avenir 2011

Source : www.tropicaleamissabongo.com

GI/13

PARTAGER
Fabrice Mikomba - Expert Gabon et Afrique Centrale
Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.