2ème tour des législatives: Le RDP et le PDG main dans la main

Libreville, 16 octobre 2018 (GabonInitiatives) – Parti de la majorité républicaine et social pour l’émergence, le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP), a décidé d’apporter son soutien au candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir) engagé au second tour des législatives dans le 1er siège du 4ème arrondissement de la commune de Libreville en la personne de Min Abakougna.

Décidés à rester unis au sein de la majorité, le 15 octobre dernier au centre social d’Akébé dans le 1er siège du 4ème arrondissement de la commune de Libreville, les militants et sympathisants du RDP-PDG ont pris la résolution d’unir leurs forces au second tour des législatives fixées au 27 octobre prochain en faveur du candidat Mik Abakougna.

« Ici j’appelle à votre bon sens chers camarades, nous ne sommes pas des sous hommes, nous sommes des personnes bien constituer et dans l’Ogooué – Ivindo il y a des intellectuels de tout genre et comme mon jeune frère ici présent nous sommes tous de l’Ogooué – Ivindo hormis nos appartenances politiques, je refuse que nous soyons des assujettis », a déclaré Arsène Ibadia Yia, secrétaire général du RDP au cours dudit rassemblement en présence du candidat PDD qu’il a ouvertement présenté aux siens.

Dans une salle archi comble et constituée essentiellement des ogivins, la deuxième personnalité du RDP, s’est insurgé contre les actes d’humiliation posés par les adversaires du candidat PDG.

« Qu’est ce que nous avons fait pour mériter cela ? Plusieurs de nos fils ont subi l’humiliation avec cette famille (Chambrier) et mon combat est de laver l’honneur de l’Ogooué – Ivindo dans cet arrondissement car, 42 ans dans le PDG, le père a été plusieurs fois ministre, le fils également, et même plusieurs fois député la mère a été maire au 4ème arrondissement et si en 30 ans il ne nous ont rien donné, ce n’est pas en étant du coté de l’opposition que les chambriers vont nous donner quelque chose. Alors, réfléchissons chers camarades et faisons le bon choix le 27 octobre prochain », a martelé Arsène Ibadia Yia à l’endroit de ses militants.

Il est donc clair que le second tour des législatives dont la campagne a débuté le 13 octobre dernier, s’annonce très rude pour les deux candidats ( PDG et Alexandre Barro Chambrier du RHM, opposition) au 1er siège du 4ème arrondissement de Libreville. Le vote de la forte population ogivine que regorge cette circonscription sera capitale et déterminant pour l’issue du scrutin.

GI/SCAT/FM/18