Législatives 2018: la coalition RDP-PSG ratisse large à Libreville

Libreville, 8 septembre 2018 (GabonInitiatives) – Pour les élections législatives et locales du 6 octobre prochain, la coalition RDP-PSG ratisse le 1er siège du 4e arrondissement de Libreville à travers des causeries politiques.

Causerie placée sous le signe du «réveil des ogivins», Arsène ibadiahia candidat au 1er siège du 4e arrondissement de Libreville, a animé ce samedi sur les fonds baptismaux du RDP au quartier Akébé frontière une causerie politique avec les populations.

« Nous somme pratiquement à deux semaines de la campagne, le RDP n’est pas mort comme le prétendent certains alors nous sommes venus dire au populations que le RDP est bel et bien présent dans cet arrondissement et nous demandons au population de faire chemin avec le RDP et que le ticket RDP – PSG fera très mal au 1er siège du 4e arrondissement »,  déclaré Arsène Ibadiahia, porte étendart de cette coalition aux populations.

Présent à ces échanges avec les populations, le président du RDP pour sa part, a réaffirmé l’appartenance de sa formation politique à la majorité Républicaine et social pour l’émergence.

« Le RDP est un parti de la majorité Républicaine et sociale pour l’émergence mais qui a une assise sur l’unité de ce pays. Nous refusons d’insister sur le clivage majorité opposition mais notre candidat doit d’abord regarder en direction de ses électeurs dans son environnement immédiat où, il doit chercher à trouver des solutions aux problèmes que se posent les  populations qui sont des gabonais», a lancé Raymond Ibouta Wala.

Face aux populations et principalement à la jeunesse, Christian Mbanzé, candidat suppléant dans cette circonscription appartenant au PSG, a rappelé leur parcours.

«Nous sommes des fils de prolétaires. Le RDP et le PSG présentent les enfants qui sont nés et grandis au 4e arrondissement aujourd’hui nous représentons notre territoire et c’est ainsi que nous vous invitons a nous suivre  », a invité Christian Mbanzé.

Rendez-vous a donc été pris pour le 10 septembre 2018 au quartier Taro-bar pour une autre causerie politique.

GI/SCAT/FM/18