LE SEMINAIRE DE FRANCEVILLE : ACCELERER LA CADENCE

Ali Bongo Ondimba a donné ce dimanche matin le coup d’envoi des travaux du séminaire gouvernemental de Franceville. Placée sous le thème « Accélérer la cadence et l’impact social », cette réunion doit déboucher mardi soir sur la définition d’une feuille de route ambitieuse qui témoignera d’une volonté gouvernementale de répondre aux attentes des populations. « Le peuple est impatient et je le suis moi-même », a insisté le président de la République devant les membres du Gouvernement, les responsables des agences et les dirigeants des sociétés parapubliques.Seminaire-GOUV9

Il faut accélérer la marche vers l’émergence : donc accompagner la diversification de l’économie, répondre aux attentes sociales, développer des filières-métiers, réformer les finances publiques. « Le nouveau pacte social n’est pas une option, a martelé le chef de l’État, c’est une obligation collective, un devoir patriotique ». Lors de l’allocution inaugurale de ce séminaire gouvernemental voulu comme « une mise au vert avant un grand match », le président de la République est allé droit au but en choisissant de placer les membres du gouvernement gabonais devant leurs responsabilités. La feuille de route ? « Je la veux claire et précise ! Appropriez-vous vos initiatives sectorielles. Vous avez l’obligation de réussir ».

En lever de rideau du séminaire altogovéen, qui fait suite à celui de la Lopé en 2009 et qui éclaire l’horizon 2016, Ali Bongo Ondimba a fixé le cadre et les cibles sans masquer une « impatience » partagée avec le peuple gabonais et une détermination à suivre de près l’action gouvernementale. Et si nécessaire, d’autres séminaires viendront, « pour rectifier le tir », pour maintenir la pression sur une équipe que le Président veut « unie, déterminée, ambitieuse et patriotique ».

GI/14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.