Lancement officiel de la plateforme PACJA Burkina – Faso  

Libreville, 19 Août 2019 (GabonInitiatives) – Après la célébration de son cinquantenaire avec fastes, le President, Augustine B Njamshi reprend son bâton de pèlerin pour Ouagadougou (capitale du Burkina – Faso) en vue d’implanter officiellement l’antenne locale de l’Alliance  Panafricaine  pour la Justice Climatique (PACJA).

Ici la délégation du PACJA au côté des responsables locaux

Ce déplacement au pays des ” hommes intègres “, du Vice président du PACJA, Dr Augustine  B Njanmshi, revêt un caractère particulier au regard de l’intérêt  manifesté par le pays hôte depuis des années. Il s’agissait donc de procéder au lancement officiel de la plateforme PACJA Burkina – Faso après que les responsables locaux de cette structure aient démontré leurs engagements depuis la COP22 à Marrakech, au Maroc.

En effet, la plateforme qui sera conduite par Oueratou Ouadraogo, Mamadou Ouadraogo et Fatou Diallo suscite beaucoup d’espoir au sommet du PACJA car, animé par un collège de jeunes leaders dynamiques et une véritable équipe de pionniers du développement durable au Burkina -Faso.

” L’équipe PACJA Burkina – Faso aura la mission de façonner la vision portée par les dirigeants politiques de notre organisation continentale, elle devra démontrer son engagement innovant dans la lutte contre le réchauffement climatique, voici pourquoi pour moi cette plateforme représente la force de la résilience “, à situé Augustine B Njanmshi.

Dr Augustine B Njanmshi VP PACJA

Les futurs responsables de la plateforme  locale très enchantés d’accueillir les hiérarques du PACJA se disent disposés à marcher sur le chemin tracé par les fondateurs. L’équipe PACJA-BF entend imprimer ses marques dans cette dynamique pour le développement durable en Afrique et dans le monde.

L’autre temps fort de cette mission conduite par le Co-fondateur du PACJA sera d’évaluer à mi-parcours le projet REDD+ soutenu par son organisation et piloté par le jeune leader, Mamadou Ouedraogo, par ailleurs président de l’organisation A2E.

A noter que le PACJA est un consortium de plus de 1000 organisations de 48 pays africains qui regroupe des membres issus de la base, des organisations communautaires, organisations confessionnelles, organisations non gouvernementales, fiduciaires en passant par des fondations, des communautés autochtones,  groupes d’agriculteurs et de pasteurs autour d’une vision commune, celle de faire avancer dans une approche juste, inclusive et fondée sur les droits afin de répondre aux défis climatiques et environnementaux auxquels l’humanité et la planète font face.

La croissance considérable du nombre de membres et du mandat du PACJA, a nécessité de repenser sa gouvernance visant à donner plus de place à sa base au niveau sous-national / national, par la mise en place de plateformes nationales qui serviront désormais de piliers d’actions dans les pays, les communautés locales et au-delà en conformité avec l’Accord de Paris et l’Agenda 2030, qui soulignent le rôle des personnes et des communautés locales dans la réalisation de leurs objectifs déclarés.

GI/FN/FM/19