Insalubrité à Libreville et Akanda : le ministre Matha convoque une réunion d’urgence

Libreville, 14 décembre 2017 (GabonInitiatives) – Depuis quelques jours, il a été constaté un ralentissement des opérations de collecte des déchets dans les communes de Libreville et d’Akanda par la Société Averda, avec pour conséquences, l’amoncellement des ordures ménagères le long des voies. Une situation qui a poussé le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la Décentralisation et du Développement Local, Lambert Noël Matha a convoqué hier (mercredi) une réunion d’urgence avec toutes les parties concernées.

Face à cette situation préjudiciable à la santé publique, le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la Décentralisation et du Développement Local a convoqué le 12 décembre 2017, une réunion d’urgence de toutes les parties concernées par la problématique de la collecte des ordures ménagères et la gestion de la décharge publique de Mindoubé.

De ces échanges, il ressort que la situation actuelle est consécutive à la forte pluviométrie observée ces derniers temps ; toutes choses qui ont fortement dégradé et rendu inaccessible la décharge publique de Mindoubé.

Pour pallier cette difficulté, la société Averda a été amenée à dépoter provisoirement les ordures collectées au sein de sa base sise au quartier Mindoubé non sans provoquer l’ire des populations riveraines.

Sur ces entrefaites et profitant de l’accalmie de la pluviométrie, les mesures suivantes ont été arrêtées : « le réprofilage urgent de la voie d’accès à la plate-forme de dépotage », le « renforcement immédiat des capacités techniques et logistiques permettant le désengorgement de la plate-forme » et l’ « élargissement de la décharge pour répondre à l’augmentation du volume des déchets ».

Il a été convenu par les parties prenantes de la normalisation sans délai des opérations de collecte des ordures ménagères.

GI/JEN/17