Hôtellerie : 10 milliards de FCFA pour réhabiliter l’hôtel Leconi Palace de Franceville

Franceville, 11 août 2019 (GabonInitiatives) – 10 milliards de FCFA pour réhabiliter, moderniser l’hôtel Leconi Palace, et former son personnel, en plus d’une perspective de nouveaux emplois. C’est l’essentiel à retenir du Mémorandum d’entente autour de cette importante infrastructure hôtelière dont l’Etat va céder la gestion à un promoteur privé.

Selon le Mémorandum d’entente signé le 10 août dernier à Franceville (Haut – Ogooué) par le Ministre des Transports et du Tourisme, Justin Ndoundangoye, le promoteur va investir sur une période de 18 mois, 10.000.000.000 FCFA pour réhabiliter et rénover cet édifice jadis fleuron du tourisme national bâti sur les hauteurs de Franceville dans le Haut-Ogooué.

Cet accord de cession qui intervient au moment où l’appel à la rationalisation des dépenses publiques lancé par Ali Bongo Ondimba, président de la République se fait plus pressant, est une des premières réponses aux recommandations des Rencontres Nationales du Tourisme tenues mi-juillet à Libreville.

Lesquelles recommandations, ont appelé à la mise en place d’une Stratégie nationale de développement du tourisme et qui engage la réhabilitation et à la rénovation du parc hôtelier public existant.

Outre la préservation des emplois et la formation des personnels actuels, la hausse des prestations pourrait également offrir une perspective de nouveaux emplois.

Après un état des lieux sur la situation sociale, des séances de travail ont réuni la Direction Générale et les délégués du personnel, dans le but de procéder au paiement des arriérés de salaires et autres droits pour marquer la rupture de gestion.

Cette annonce consacre le recadrage de l’action publique pour que l’Etat ne s’occupe désormais plus que des missions régaliennes.

Depuis le rattachement des secteurs du Tourisme et de l’Hôtellerie au Ministère des Transports, Monsieur le Premier Ministre Julien Nkoghé Békalé s’est engagé à marquer son appui à toute action devant conduire le Gabon à développer une industrie touristique et hôtelière capable de s’imposer au niveau sous-régional.

Par Edgard Nziembi Doukaga

GI/END/FM/19