Gisèle Itoumba matérialise un rêve d’enfance à la tête d’AS Dikaki

Libreville, 23 mars 2019 (GabonInitiatives) – Seule femme manager d’un club de football engagé au championnat national de ligue 1 gabonaise, Gisèle Itoumba épouse Ossiba, Dame au coeur généreuse et étoile montante de la politique au sud – Gabon, estime aujourd’hui matérialiser un rêve d’enfance à la tête d’As Dikaki, unique représentant de la province de la Ngounié au national foot.

Selon la présidente d’As Dikaki, Dame politique, certes, les différentes actions menées en faveur de la promotion du sport notamment du football l’a prédisposait un jour à diriger un club de football.

« En ce qui me concerne, férue de sport depuis ma plus tendre enfance, amoureuse du football. Pour avoir obtenu chaque victoire dans tous les compartiments de ma vie sportive, professionnelle et même politique au prix de l’effort, j’ai toujours cru très fortement au potentiel de mes sœurs en général et des gabonaises en particulier. C’est pourquoi j’ai fait le choix d’embrasser toutes les causes qui s’inscrivent dans ma vision et ma conviction », a indiqué Gisèle Itoumba invitant les femmes à briser les barrières en s’investissant également dans le sport.

Déclinant les ambitions d’As Dikaki pour cette saison, Gisèle Itoumba, s’est dit consciente des forces et faiblesses du club qu’elle dirige. Se voulant, réaliste, elle a laissé entendre que l’objectif visé par le club est le maintien. L’autre défi serait la création de la version féminine d’As Dikaki dans les tous prochains mois.

Marraine de la Journée de la Femme organisée par l’Union des Femmes Reporters Sportives du Gabon (UFRESGA), organisée le 8 mars dernier autour du thème « Valoriser les disciplines sportives, favoriser l’unité et le partage à travers le sport », Mme Itoumba épouse Ossiba en a profité pour exhorter ses sœurs à percer le milieu sportif.

« Je vous invite à vous approprier l’évolution du milieu, comprendre les organisations et fonctionnements en maitrisant les subtilités et les outilles pour jouer chacune à son niveau sa partition et ainsi contribuer à la construction de la nation sportive et partant de notre pays », a encouragé celle qui estime qu’entre la politique et le sport il  n’y a qu’un pas à franchir.

Pour la native du département de la Dola (Ndendé), la promotion de la femme est une priorité nationale,voulue et traduite en acte par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

GI/NN/FM/MKKK/19