GFAN – Gabon : remise de la déclaration de la société civile francophone au Maire de la commune d’Owendo

Owendo, 4 septembre 2019 (GabonInitiatives) – Le Maire de la commune d’Owendo, Mme Jeanne Mbagou, a reçu ce mercredi, à son cabinet de travail, une délégation du Global Fund Advocates Network (GFAN – Gabon), venue lui remettre la « déclaration de la société civile francophone », en vue d’un plaidoyer en faveur de l’augmentation des ressources domestiques allouées à la santé dans la perspective de la Conférence de Lyon en France, au mois d’octobre prochain.

Remise de la déclaration à Mme le Maire d’Owendo par la présidente du REGAP+

C’est des mains de Mme Moussounda Nzamba, présidente du Réseau Gabonais des Personnes Vivant avec le VIH (REGAP+), que l’édile de la commune d’Owendo, Mme Jeanne Mbagou entourée des membres de son cabinet, a reçu la « déclaration de la société civile francophone », suivi de la restitution par le président Guy Mombo Lembomba des conclusions de sa récente mission du Cameroun dans la cadre de la plateforme du Réseau Mondial de l Société Civile pour l’Elimination du Paludisme (CS4ME).

La déclaration, entérinée au mois de juillet dernier à Niamey, au Niger lors du 12ème Sommet extraordinaire de l’Union Africaine (UA), rappel l’engagement des dirigeants africains ayant décidé d’allouer une côte part de leurs budgets nationaux respectifs à la santé dans le but d’accélérer les efforts d’élimination contre les trois grandes épidémies (paludisme, sida et tuberculose).

Le coordonnateur du GFAN Gabon, Guy Mombo ( dossiers en mains) édifiant Mme le Maire

En 2018 par exemple, au Gabon, le taux d’hospitalisation du paludisme chez les femmes enceintes avait atteint la barre de 30% contre 45% chez les enfants de moins de 5 ans tandis que le taux général de cette pandémie s’élevait à 39%. Des chiffres qui n’ont pas laissé insensible le Maire Jeanne Mbagou, invité séance tenante par le coordonnateur du GFAN – Gabon, Guy Mombo Lembomba à faire partie de la délégation gabonaise devant se rendre à Lyon en France au mois d’octobre prochain à la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds Mondial de lutte contre le VIH/Sida, le paludisme et la tuberculose qui sera présidée par le Chef de l’Etat français, Emmanuel Macron.

DC de Mme le Maire ( veste bleue) et Mme Linda (GFAN Gabon)

Au regard de l’enjeu de la prochaine Conférence de Lyon, le coordonnateur du GFAN – Gabon par ailleurs président du RENAPS/AJ, a respectueusement demandé à Mme le Maire d’être leur porte – parole auprès des autorités locales en vue d’une participation active et honorable du Gabon en France. Il a sollicité et obtenu le quitus et le soutien multiforme de la première autorité de la commune « portuaire », quant à la campagne de sensibilisation sur le Sida, le paludisme et la tuberculose que le GFAN – Gabon entend menée dans la commune d’Owendo dans le cadre de la campagne internationale de la plateforme CS4ME .

Dans sa réponse, l’édile Jeanne Mbagou qui s’est dit honoré de cette marque de confiance, a rassuré les membres du GFAN – Gabon de ne ménager aucun effort à soutenir toutes les initiatives allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations de sa circonscription administrative non sans rappeler à ses hôtes les missions des collectivités locales en phase avec la politique du président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Au cours de cette audience, le président Guy Mombo Lembomba du RENAPS/AJ était entre autres accompagné du président de l’Ong POLICIS, Parfait Mayombo (point focal Gabon de la plateforme CS4ME), de Mme Moussounda Nzamba (présidente du REGAP+) et du Dr Linda, tous membres de la plateforme GFAN – Gabon.

GI/YKM/CEKK/MKKE/19