Gaël Koumba Ayouné dit général des mapanes désavoué

Libreville, 9 janvier 2019 (GabonInitiatives) – C’est à la faveur d’une conférence de presse tenue hier (lundi 7 janvier 2018) dans les mapanes du quartier Sotega que les jeunes se réclamant des bidons ville ont publiquement renié Gaël Koumba Ayouné dit Général des mapanes qui s’est toujours considéré comme le guide de la jeunesse délaissée par les autorités.

Le général des mapanes déchu par…

Venus de tous les quartier désenclavés de la capitale gabonaise (Libreville) et réunis sous une baraque, les jeunes désœuvrés ont vomis le général dont ils disent ne plus reconnaître parmi eux.

« Gaël Koumba Ayouné arrête ça, tu n’es pas et n’a jamais été le général des mapanes, de quel mapane tiens tu ton autorité ? Qu’as tu déjà fait pour les jeunes du mapanes dont tu prétends être le général ? Tu n’es qu’un usurpateur, nous te renions dès ce jour au profit d’Hoffmann qui ne ménage aucun effort pour l’épanouissement des jeunes du mapane », a déclaré d’un ton grave le jeune, Arnold à la presse.

les putschistes de son état major

En réponse à la question d’un journaliste sur ce qui est réellement reproché au général des mapanes, les jeunes rétorquent : « Gaël Koumba Ayouné tu as tout le temps utilisé le nom du mapane pour tes intérêts personnel et il est tant que tout ceci cesse nous n’allons plus tolérer cela, arrête de t’exprimer au nom du mapane, seul peut désormais le faire, s’il le souhaite s’exprimer au nom du mapane est notre grand frère très respecté Hoffmann ».

C’est donc un véritable coup d’état qui vient de s’opérer dans la république des mapanes et son état – major. Une situation qui ouvre de ce fait, la voix à un feuilleton des favelas.

La réaction du ” général ” déchu est vivement attendue.

GI/SCAT/FM/19