FREDERIQUE ROBERT PREND SA REVANCHE

48ImageDetail Ebolowa, 14 janvier (GabonInitiatives) – Le Belge de l’équipe Lotto-Belisol n’a pas raté le coche cette fois-ci en s’imposant dans les rues de la cité camerounaise Ebolowa qui accueillait la première étape de la 8e édition de la Tropicale.

La dernière fois que la Tropicale avait visité Ebolowa, il y a deux ans en 2011, il avait terminé 2e derrière Yohan Gène. Aujourd’hui, il a inversé le classement en battant le Français du team Europcar. Yohan Gène recordman du nombre de victoires d’étapes sur la Tropicale rêvait de s’imposer une sixième fois, mais c’était sans compter sur le sprinter belge puissant et rapide.

«Je savais que Gène avait un avantage sur moi car il avait déjà gagné ici, il était en confiance, expliqua Frédérique Robert, mais j’avais gardé quelques souvenirs du final de cette étape. Je ne voulais pas commettre les mêmes erreurs qu’en 2011 où j’avais été surpris par le dernier virage.»

Jusque là durant l’étape, les professionnels s’étaient montrés pourtant très discrets laissant l’initiative aux équipes africaines qui n’en demandaient pas tant. Dès le premier kilomètre, c’est ainsi un coureur gabonais Ephrem Ekobena qui tentait de prendre la poudre d’escampette. On le retrouvait un peu plus tard dans une grande attaque menée à vive allure par les meilleurs africains comme Merhawi Kudus le jeune espoir érythréen mais aussi le Marocain Soufiane Haddi, l’Ethiopien Estifanos Gebreselassié.4x3

Rattrapé par un autre groupe de coureurs, Ephrem Ekobena attaqua à nouveau vers la fin de l’étape en compagnie du Burkinabé Harouna Ilboudo alors que la course avait franchi la frontière avec le Cameroun.

Les deux compagnons ne ménageaient pas leurs efforts pour filer vers l’arrivée à Ebolowa mais ils étaient rattrapés par un homme seul, l’Algérien Azzedine Lagab qui tentait à son tour de gagner l’étape. Mais lui aussi devait buter face au destin.

Le peloton qui sentait bien que l’écart n’était pas encore trop conséquent, autour d’une minute, se mit en tête de préparer sérieusement le sprint. Plusieurs équipes étaient intéressées à ce scénario, et évidemment les équipes professionnelles. L’équipe Europcar fut la première en action pour porter Yohan Gène vers le succès. Mais le sprinter belge Frédérique Robert était lui aussi à l’affût et se dégageait proprement du groupe à cinq mètres de l’arrivée pour ne plus être doublé par le Français. Le Belge tenait là une belle revanche deux ans après sa déconvenue ici même à Ebolowa.

Source : Presse Tropicale

GI/13

 

PARTAGER
Fabrice Mikomba - Expert Gabon et Afrique Centrale
Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.