Football/Eliminatoires CAN 2021 : Les panthères baissent la garde à Banjul

En confrontation hier, en match retour, la rencontre entre le Gabon (1) et la Gambie (2) s’est soldée par une défaite des panthères après leur brillante prestation à Franceville il y a quelques jours.

Grégoire Matumba

Match difficile pour les panthères à Banjul à Gambie. Après leur brillante prestation à Franceville, le 12 novembre dernier, les panthères ont flanché devant l’équipe gambienne tenace. Après une première période pour le moins irréprochable, le vent, pour ainsi dire, a tourné. En atteste l’incompréhensible loupé du gardien Anthony Mfa Mezui. Lequel loupé a permis à l’ailier gambien, Modou Barro (51e), d’ouvrir le compteur but. A la 80e minute, les Scorpions récidivent par un but de l’avant-centre Musa Barro. Le score à cette période est 2-0 en faveur de la Gambie.

Si la défense gabonaise a été presqu’irréprochable, cela n’a pas été le cas de l’attaque. En témoignent les nombreuses imprécisions et autres déchets. Qu’il s’agisse de Pierre Emérick Aubameyang, le capitaine des panthères ou de Denis Bouanga, les deux plus grandes vedettes évoluant en Europe n’ont pas été décisives lors de ce match.

Contre toute attente à la 89e minute, les panthères réduisent le score via le défenseur Bruno Ecuelé Manga sur un coup-franc de Denis Bouanga. De l’avis des spécialistes, la nuit cauchemardesque passée par les panthères à l’aéroport de Banjul est à l’origine de cette défaite.

Dans un communiqué, la Confédération africaine de football (CAF) a clamé son mécontentement. « Le Secrétaire général de la CAF a clairement déploré cette situation malheureuse avant d’informer les deux parties de sa décision de saisir les instances disciplinaires en vue d’examiner les causes de cet incident, d’en établir les responsabilités et d’appliquer les sanctions conséquentes ». Le Gabon ne serait cependant pas la première équipe africaine à être victime de ce traitement de la Gambie sur son sol. En 2019, le Bénin avait déjà fait les frais de ce traitement pas du tout fair-play. Ex-aequo avec le Gabon, la Gambie prend désormais la tête du Groupe D avec 7 points. Suivie de la RDC (3) et l’Angola (1).