La 3ème édition du 10km de Port-Gentil accueillera le 30 juin prochain un plateau Elite exceptionnel

Vendredi, 24 mai 2019(GabonInitiatives) – Près de 8.500 participants sont attendus pour la troisième édition du 10km de Port-Gentil, labélisée cette année IAAF Bronze. 7000 inscrits, c’est un nombre record… et c’est la limite maximale fixée par les organisateurs.

A un mois de l’événement qui se déroulera le dimanche 30 juin prochain dans la capitale économique, le plateau des coureurs élites professionnels qui animeront les 10km dans les rues de Port-Gentil est maintenant connu.

Un plateau qui sera le plus relevé depuis la création de l’épreuve en 2017. On notera que 7 des 8 femmes engagées ont le label Gold IAAF, alors que chez les hommes nous retrouveront notamment 3 Gold, 3 Silver et 1 Bronze. C’est fort du succès engrangé lors de ses deux premières éditions, que le 10 km de POG a obtenu le label officiel Road Race Bronze, décerné par la Fédération Internationale d’Athlétisme.

Cette labellisation attire ainsi de plus en plus de coureurs élites et participe à l’inscription du 10km de Port-Gentil parmi les courses de référence du continent.

Chez les hommes, on retrouvera cette année le vainqueur en titre de l’épreuve l’Ougandais Kortek Maxwell qui s’est imposé l’an passé à Port-Gentil en 28’03. Il a par ailleurs remporté cette même année le 10km de Santos (BRA) en 27’22.

Le Kenyan Korio Alex, détenteur du record du 10km de Port-Gentil depuis la 1ère édition (en 27’48) et 3ème du podium de l’édition2018 en 28’21, sera également présent.

Le Kenyan Kipkoech Vedic, l’homme à surveiller lors de cette 3ème édition, affiche des temps de référence de très haut-niveau : 3ème du 10km de Valencia (ESP) en 27’25 ; 3ème du 10km de Laredo (USA) en 27’37. Un autre Kenyan, Ngeno Benard, présente également un beau palmarès avec notamment des victoires sur le 10km de Mobile 2018 en 27’45, sur le Semi Marathon de Zallaq (BRN) 2019 en 59’47 et également sur le Semi Marathon d’Istanbul (TUR) 2019 en 59’56.

L’Ougandais Bushendich Mande, vainqueur du 10km de Brunssum (NED) 2019 en 27’56, sera présent avec l’ambition de faire mieux que l’an passé : il avait terminé au pied du podium du 10km de POG 2018, à la 4ème place en 28’58.

Chez les femmes, on retrouvera un groupe avec des temps de références impressionnant, composé notamment de la titulaire du record de l’épreuve 31’36, la Kenyane Chepngetich Ruth qui avait remporté la 1ère édition du 10km de POG. Elle a également terminé 3ème de l’épreuve l’an passé en 32’30. Elle a par ailleurs remporté le dernier Marathon de Dubaï (UAE) en 2h17’08.F.

ace à elle, ses compatriotes Chirchir Evaline, 3ème au 10km de Valence (ESP) 2019 en 30’43 ; Jepchirchir Peres championne du monde du Semi Marathon en 2016 et Vainqueur du 10km de Prague (CZE) 2015 en 30’55 ; et Tuei Sandra 2ème au dernier 10km de POG En 31’46 et Vainqueur du 10km de Valence (ESP) 2018 en 30’57.

Crédit photos : DR

GI/P10KMPOG/19