Edgard Anicet Mboumbou Miyakou confirme son statut de leader politique de la province de la Nyanga

Tchibanga, 20 mars 2019 (GabonInitiatives) – Ceux qui pensaient qu’il n’avait pas suffisamment d’étoffe pour conduire la politique du Chef de l’État dans la Nyanga, province considérée à tort ou à raison comme frondeuse doivent se mordre les doigts au regard de l’adhésion spontanée autour du leadership mené par Edgard Anicet Mboumbou Miyakou.

Un poste de ministre d’État depuis moins d’un an qui fait de lui la première autorité politique de la province de la Nyanga, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou vient de réussir là où tous ceux qui ont occupé les prestigieuses fonctions de vice premier ministre et ministre d’État avant lui ont échoué.

En regardant Gabon télévision le dimanche 10 mars dernier, l’on a pu observer une démonstration de force opérer par le membre du gouvernement dans toute la province de la Nyanga. Démonstration de force qui s’est traduite par deux faits marquants. Le premier, la composition des émissaires envoyé dans sa province. Un groupe des cadres originaires de chaque département de la province et inter-générationnel . Une image qui illustre bien la rupture avec ce qui n’a pas bien fonctionné autre fois dans la province.

Edgard Anicet Mboumbou Miyakou veut se défaire des pesanteurs du passé et s’orienter résolument vers le destin commun qui impose de réussir. Chef de fil de la politique d’Ali Bongo Ondimba dans la province de la Nyanga, L’actuel membre du Comité permanent du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir), veut se débarrasser de l’hyper politisation et les multiples incohérences qui ont été un frein au développement de la Nyanga d’où, cette synergie qu’il veut créer.

Le deuxième fait marquant est l’appui apporté au bassin pédagogique de la Nyanga. De mémoire des nynois et du système éducatif, aucun membre du gouvernement n’a jamais posé un tel acte social à l’endroit de toute la jeunesse scolarisée de la province.

« Nous sommes habitués à voir les ministres agir rien que pour leur petite localité respective », affirme un notable de Moulengui-Bidza.

Par cette action, la première autorité politique de la Nyanga s’aligne dans la vision politique d’ « égalités des chances », du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba dans l’axe 1 du volet éducation.

« Notre plus grande richesse est notre jeunesse. Nous devons lui donner les moyens de se réaliser et de transformer les opportunités du Gabon émergent », dixit le président de la Républiques.

De Tchibanga, la capitale provinciale en passant par Mabanda, Moabi,mayumba et Moulengui-Bidza, la base qui ressent les efforts déployés par Edgard Anicet Mboumbou  Miyakou l’attend.

Crédit photos : DR

GI/SBI/NN/FM/19