Le domicile de l’ancien ministre Simon Ntoutoume Emane incendié

Libreville, 1er août (Gabonactu.com) – Le domicile de l’ancien ministre du travail et de l’emploi, Simon Ntoutoume Emane, situé au quartier Lalala dans le 5ème arrondissement de Libreville  a incendié par des inconnus dans la nui de lundi à mardi.L’incendie s’est déclaré tard dans la nuit de lundi à mardi. La résidence était vide.  Depuis un moment,  le propriétaire aurait changé de domicile pour s’établir dans le quartier huppé dénommé « La Sablière », situé au nord de Libreville. Le bilan matériel est lourd. Le contenu et toute la maison ou presque sont consumés par les flammes.

Certaines indiscrétions disent, que l’incendie serait l’œuvre d’un groupe des jeunes du 5ème arrondissement. Ces derniers auraient mal digérés les propos tenus par Simon Ntoutoume Emane le 28 juillet  dernier lors d’une conférence de presse conjointe qu’il a animé avec quatre autres  barons du parti au pouvoir. Il avait déclaré que le discours de  l’opposition gabonaise,  à laquelle appartient son père Jean  François Ntoutoume Emane, est « démagogique » et manque de « profondeur » tandis que pour d’autre il s’agirait de lui faire payer le manque de respect envers son père ainsi que le recommande les us et coutumes du terroir.

Ces propos auraient irrités les jeunes  du 5ème arrondissement. Ces derniers qualifieraient  l’ancien ministre du travail  « d’arrogant ». L’homme politique  n’est pas considéré comme un natif du quartier. Les jeunes opposants disent qu’il serait le fils adoptif de l’ancien premier ministre d’Omar Bongo, Jean  François Ntoutoume Emane.  Lalala,  l’un des plus grands quartiers de la capitale gabonaise est son fief politique.

Source : gabonactu

GI/17