DOCKX DOUBLE, GENE ASSURE

Gert Dockx-2Libreville, 20 janvier (GabonInitiatives) – Yohann Gène savait qu’il n’avait qu’une seule chose à faire aujourd’hui, c’était d’assurer ses huit petites secondes d’avance sur le Marocain Soufiane Haddi qui le pointait à la deuxième place au classement général.

Il fallait aussi surveiller les autres poursuivants qui n’étaient pas très loin en terme de secondes mais ce travail les coureurs d’Europcar savent le faire à la perfection. En effet comme depuis 2010 avec les trois victoires consécutives d’Anthony Charteau, ils connaissent le scénario sur le bout des doigts. Ils ont donc su manœuvrer avec précision sur le circuit final de Libreville en laissant partir des échappées peu dangereuses. Cette certitude et cette connaissance du métier, Jean-René Bernaudeau le directeur sportif d’Europcar la manie avec beaucoup de malice et d’intelligence.

C’est donc cette fois Yohann Gène qui en a profité en gagnant à la fois une étape hier à Kango et en remportant le classement général final. « C’est un immense bonheur pour moi, a-t-il déclaré sur le podium alors que le président de la République Mr Ali Bongo venait de lui remettre son maillot jaune. J’aime le Gabon qui me réussit toujours aussi bien. Le climat et l’ambiance qui me rappellent ma Guadeloupe natale ne sont certainement pas étrangères à mes succès ici sur la Tropicale.»

De son côté le Belge Gert Dockx échappé dans les derniers kilomètres avec l’Ethiopien Tsgabu Grmay (MTN-Qhubeka) et son compatriote belge Edwig Cammaerts (Cofidis) remportait le sprint juste après la chute intempestive de Cammaerts à 200 mètres de la ligne d’arrivée. Gert Dockx qui avait déjà gagné mercredi dernier à Bitam la 3e étape réalisait un beau doublé pour sa première participation à la Tropicale.

A la deuxième place du classement général, on retrouve un Africain Soufiane Haddi de l’équipe du Maroc à seulement 8 secondes de Yohann Gène, exactement le même écart qu’en 2012 entre le vainqueur Anthony Charteau et son dauphin érythréen Meron Russom. Mais c’est aussi le tir groupé des Africains juste derrière avec le Sud-Africain Songezo Jim (4e), l’Ethiopien Tsgabu Grmay (5e), l’Algérien Azzedine Lagab (6e) et l’Ivoirien Issiaka Cissé (7e) qui resteront marqués dans les esprits comme la preuve de la grande santé du cyclisme du continent en plein essor.

Source : Tropicale Amissa Bongo

GI/13

 

 

PARTAGER
Fabrice Mikomba - Expert Gabon et Afrique Centrale
Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.