Une disparition mystique défraie la chronique à Ndendé

Ndendé, 39 juillet 2018 (GabonInitiatives) – Ndendé, l’un des épicentres de la sorcellerie au Gabon a encore fait parler de lui par un enlèvement mystique.

En effet, le dimanche 22 juillet dernier le nommé JM( Jean-Marie ) chauffeur à là mairie de ndendé est allé chasser comme à son habitude. L’inquiétude a commencé à gagner les parents mardi après plusieurs tentatives d’appel via son téléphone et recherches. Le téléphone de l’infortuné a sonné jusqu’à mercredi sans réponse.

Ne savant plus à quel Saint se vouer, la famille a fait appel à un nganga congolais pour apporter les éclairages sur cette disparition.

Sans perdre un seul instant, le nganga a conclu qu’il s’agissait d’un enlèvement mystique et que ses ravisseurs étaient dans la ville.

Les présumés coupable ont été emmenés manu-militari au domicile du disparu jeudi dans l’après-midi où le nganga assisté des gendarmes et devant une multitude de badauds à l’affût du moindre instant d’évasion, va procéder, à travers un rituel mystique à une interrogatoire. Le cérémonial va se poursuivre jusqu’ à 4h du matin.

Acculés, le réseau des sorciers mis sur la sellette, va céder et avouer le rapte tout en promettant de libérer JM vendredi matin. Hier vers 13h alors que tout ndendé s’était encore une fois amassé au domicile de JM attendant tout excité l’arrivée de ce dernier comme un fils prodige, un nouvel élément pertubateur va la ramener à la triste réalité.

Le principal ravisseur n’a pas encore dit son dernier mot. En effet le nganga parti à la rencontre de JM se rend compte que les esprits gérés par le ravisseur enfoncent d’avantage JM dans la forêt.

Alors qu’il était emmener à la brigade de gendarmerie ndendé pour répondre de ses actes, le ravisseur a demandé à ce qu’on le tue. Il ne le libérera pas. Il a dit aurevoir à son fils qui était dans la foule. À l’heure où j’écris ces mots JM est toujours porté disparu et on a perdu tout espoir de le revoir.

Affaire à suivre

Moanda Kassa

GI/MK/FM/18