Crise à l’UPG : Jean Olivier Koumba Mboumba conteste et boude

 

Libreville, 9 octobre 2017 (GabonInitiatives) – S’exprimant sur sa page Facebook après son éviction par le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Mathieu Mboumba Nziengui, au poste de Secrétaire Général (Sg), Jean Olivier Koumba Mboumba remplacé par Jean Claude Kombila a dit maintenir cette fonction tant que les statuts ne seront pas respectés.

“Je demande aux militants d’être sereins. Le parti n’a que trop souffert des crises et je ne souhaite pas en rajouter. Notre parti est régi par des textes et ces textes doivent être observés par tout le monde, y compris par ceux-la qui en ont la charge principale”, a écrit Jean Olivier Koumba Mboumba qui compte utiliser toutes les voix de droit dont le Commissaire Général à l’éthique, à la discipline et à la solidarité pour se faire entendre et surtout faire respecter les textes.

“Mon ambition n’est pas de rester ad vitam aeternam au poste de secrétaire général. Il y en a eu avant moi, il y en aura après moi. Les ouvriers se relaient. Je veux tout simplement qu’ on respecte les textes du parti”, a-t-il poursuivre.

“Aussi longtemps que les textes ne seront pas respectés, je me considère toujours comme le Secrétaire Général de l’UPG”, a conclu l’ex-Ministre délégué à la Communication.

Jean Olivier Koumba Mboumba qui se considère toujours comme étant le Secrétaire Général du parti, a été remplacé par Jean Claude Kombila qui devient la seconde personnalité du parti après le président Mathieu Mboumba Nziengui.

DU RIFIFI DANS L’AIR À L’UPG

Comme il fallait s’y attendre, Mboumba Nziengui vient, de manière unilatérale, de relever de ses fonctions de Secrétaire Général Jean Olivier Koumba Mboumba. Le feu couvait dans la cendre depuis sa nomination au gouvernement qu’ il n’avait jamais accepté.

Aujourd’hui pour avoir dit la vérité sur la situation chaotique du parti et surtout dénoncé un certain nombre de comportements erratiques, il a choisi ce qu’ il sait faire le mieux: la mise à l’écart de la structure dirigeante du parti pour le museler d’avantage.

” Pourquoi Moukagni Iwangou et d’autres cadres du parti sont-ils partis? Pourquoi Moubamba et d’autres cadres du parti sont-ils partis? Aujourd’hui je deviens sa cible. Ne trouvez-vous pas qu’il y a quelque chose qui ne va pas?”, s’est interrogé Koumba Mboumba qui a consacré toute sa vie au sein du parti fondé par feu Pierre Mamboundou.

Affaire à suivre.

GI/FM/NN/17