Covid-19 : Un reconfinement en perspective ?

A travers le monde, la mutation du Covid-19 en variants plus contagieux inquiètes. Pour y faire face au Gabon, le gouvernement qui élabore un plan de vaccination tout en pointant du doigt le relâchement des populations dans le respect des mesures barrières a prévenu le 12 janvier que la survenue d’une nouvelle flambée de la pandémie l’obligera au reconfinement.

Doud De Mouss

Face à la menace réelle d’une seconde vague de contamination au Covid-19 au Gabon, le gouvernement qui se dit soucieux de la santé des populations, entend au nom du principe de précaution, faire preuve de rigueur pour freiner la propagation du virus car, a déclaré le ministre de l’Intérieur lors d’une déclaration avec son collègue de la Santé le 12 janvier, «cette seconde vague plus contagieuse et plus meurtrière peut plonger notre pays dans une profonde détresse». A juste titre, Lambert Noël Matha a rappelé les mesures à respecter pour se protéger. Notamment, la limitation à 30 personnes pour les rassemblements, le couvre-feu de 22h à 5h, le port systématique et obligatoire du masque, le lavage des mains avec de l’eau et du savon ou l’emploi des solutions hydro-alcooliques, le respect de la distanciation physique auxquels s’ajoute le dépistage volontaire.

«Nous indiquons que pour nous assurer du respect par tous de ces mesures, les forces de défense et de sécurité ont été instruites et qu’au-delà de la sensibilisation, la phase des sanctions va suivre pour faire face au relâchement, à l’insouciance et à l’incivisme dont font montre beaucoup de nos compatriotes», a déclaré le ministre de l’Intérieur quand son son collègue de la Santé, a indiqué qu’il y a dans le pays, une augmentation du nombre de nouveaux cas. Pour le mois de décembre, a dit Guy-Patrick Obiang Ndong, 347 nouvelles contaminations ont été enregistrées et depuis le mois de janvier, 123 nouveaux cas positifs sont déjà répertoriés. Selon lui, les populations portent de moins en moins les masques et les cérémonies de toute sorte sont organisées sans aucun respect des mesures barrières et protocoles sanitaires.

«Nous vous interpellons pour le respect des mesures et gestes barrières car un durcissement des restrictions ou un second confinement pourrait être rapidement décrété au regard de la tendance haussière de la pandémie de la Covid-19», a prévenu le ministre de la Santé selon qui, la vaccination est le seul moyen d’éradiquer ce virus et ses mutants. Le pays élabore à juste titre un plan de vaccination pour l’ensemble du territoire national mais en attendant la mise en branle du dispositif, le ministre de la Santé insiste : «la survenue d’une nouvelle flambée de la pandémie obligera le gouvernement au confinement».