CNPA : 47 entrepreneurs primés

Libreville, le 19 avril 2018 (GabonInitiatives) – Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Emmanuel Issozé Ngondet, a présidé, le 16 avril 2018 à Libreville au siège de l’Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI-Gabon), la cérémonie de remise des prix du Concours National de Plan d’Affaires(CNPA) – Grand Prix de l’Excellence 2018 intitulé « Opportunités d’Entreprendre ». Cette compétition nationale a vu la participation de 482 candidatures venant de toutes les provinces du pays 

Au terme de huit (8) mois de compétition, ponctués par des formations et des sélections d’étapes, 47 entrepreneurs ont été primés.

Financé par la Banque Mondiale dans le cadre du Projet de Promotion des Investissements et de la Compétitivité (PPIC), le CNPA permet de mettre à la disposition des entrepreneurs gabonais un financement global de 600 millions de Francs CFA, qui constituent un capital d’amorçage pour assurer le renforcement de leurs capacités entrepreneuriales, le démarrage effectif de leurs activités ou la consolidation de leurs entreprises.

Avec l’appui de JA Gabon et Ogooué-Labs ainsi qu’avec la participation d’Atace-Handi (association spécialisée dans la formation et l’accompagnement spécifique des entrepreneurs vivant avec un handicap),  200 entrepreneurs ont reçu une formation accélérée sur l’élaboration de business plan et du modèle économique viable, la réalisation d’étude de marché fiable et d’un dossier financier complet dans la perspective d’une présentation à des investisseurs potentiels.

A  l’issu de ces formations, 75 finalistes ont été sélectionnés après l’évaluation de leur business plan. Ils ont été préparés à la prise de parole par le cabinet IADL pour expliquer et défendre la viabilité de leur projet devant un jury de 15 experts provenant essentiellement du secteur privé.

Ces derniers ont été sélectionnés pour leurs connaissances des risques inhérents au développement de startups dans les secteurs visés par les candidats, et surtout pour leurs expertises avérées dans l’évaluation de projets d’entreprises.

Les prix ont été attribués selon l’ordre du mérite sur la base de la notation de leur business plan par les juges sur les trois sélections. Chacun d’entre eux recevra le montant sollicité qui correspond au coût réel  de chaque projet pour un montant maximal de dix à quinze (15) millions de FCFA selon la catégorie.

Ainsi, sur le 75 finalistes, 47 ont convaincu le jury et ont été primés, parmi lesquels : Andy Boumah Yovo pour avoir créé ADIS (Africa Drone Ingenierie Services) une entreprise spécialisée dans la collecte, le traitement  et l’interprétation de données par drone pour entreprises et particuliers ; Harvey-Claude Mackaya  pour son projet ‘’CRISATLPIX’’, une société de création et personnalisation de trophées et des blocs photo 3D par gravure laser 3D et Doris Carla Andème Ngomo pour son entreprise A&E BIO (Agriculture et Elevage Bio Intégrés) qui développe et promeut un système d’agriculture et d’élevage intégrés dont le but est de créer une interrelation entre la production animale et la production végétale en réutilisant les sous-produits.

Au total, parmi les 47 lauréats, 5 vivent avec un handicap, 10 résidents en province (Port-Gentil, Franceville, Moanda et Makokou).

Cette promotion 2018 recevra également un accompagnement post-compétition afin de permettre aux entrepreneurs de gérer leur intégration commerciale via un compte bancaire et renforcer leurs capacités en gestion des entreprises. Il est prévu dans le cadre de l’accompagnement de cibler, à travers des incubateurs et accélérateurs, des mentors qui assisteront ces entrepreneurs dans leur prise de décision au quotidien et dans le management de leurs ressources.

Initié en 2014 par le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence, Ali Bongo Ondimba, le Concours National de Plan d’Affaires a pour objet de promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes. Fait marquant de cette édition, la participation massive des personnes vivant avec un handicap pour contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale et offrir les mêmes chances de réussite à ses compatriotes.

Cette initiative confirme la place du Gabon dans le top 10 des pays africains les plus propices à l’entrepreneuriat (Global entrepreneurship Index, 2018).

GI/18