CLR : Installation des membres de la coordination provinciale du Haut-Ogooué

Libreville, 23 avril (GabonInitiatives) – Le Centre des libéraux réformateurs (C.L.R, majorité), vient de procéder à l’installation des membres de la coordination provinciale de la province du Haut-Ogooué.       IMG_2781

C’est dans la commune de Franceville, notamment à l’ancienne mairie du troisième arrondissement que la cérémonie s’est déroulée en présence de toute la masse des camarades militants et militantes de la première heure de cette  formation politique.

Tous les départements se sont regroupés comme un seul homme, encore une fois, les céléristes altogovéens ont démontré leur fidélité au parti et à toute la délégation du bureau directoire venue.

Cela amène l’opinion nationale et internationale à reconnaitre le grand travail abattu par le coordinateur provincial, numéro un dans la province du Haut-Ogooué  depuis qu’il en est à la tête. Deux groupes traditionnels : Empire ma basse et Paraissa du quartier sable, ont assuré l’animation de cette grande manifestation.

Après le mot de bienvenue, aussitôt a eu lieu, l’installation du camarade coordinateur provincial du Haut-Ogooué, Jean Claude Sendje et celui du délégué administratif de la province.

Le vice président a reconnu le travail abattu par le camarade, Jean Claude Sendjé dans cette province. Le tour est revenu au conseiller personnel du président général, Jean Boniface Assélé, en la personne de Mbila qui a expliqué la philosophie du parti car, dit-t-il, compte beaucoup sur les femmes par leur fidélité dans le travail.

Les installations se sont poursuivies dans les départementaux, la Sébé brikolo, l’Ogooué létili, la Leyou, la Lebombi, l’Ampassa, le Plateau par le provincial, Jean Claude Sendje avant le discours officiel du vice président du CLR, Alexandre Désiré Tapoyo.

Son propos a commencé par des remerciements au coordinateur provincial, aux membres de la coordination, aux céléristes altogovéens et aux invités pour leur accueil très exceptionnel. Ensuite une minute de silence a été observée en la mémoire du regretté président Feu, Omar Bongo Ondimba et de son épouse Edith Lucie Omar Bongo Ondimba.

Un évènement à retenir en 2012 : le dernier congrès qui a été baptisé « Espérance », qui cadre bien avec l’espérance d’une réelle vie pour la liberté et le bonheur. IMG_2770

Ce congrès dont la teneur était très importante, a été l’occasion pour les camarades de réaffirmer leur appartenance à la majorité républicaine pour l’émergence, et démontrer un soutien inconditionnel et sans failles au Chef de l’Etat, Chef de la majorité. Ensuite il y a eu des vives félicitations à l’endroit du coordinateur provincial Jean Claude Sendje et plusieurs encouragements pour le congrès.

Le camarade a aussi conseillé tous les camarades militants et militantes du bureau de lutter contre l’esprit de démission qui veut durablement habiter les camarades. Face aux dernières élections législatives de l’année 2011, qui ont été d’un enseignement enrichissant et l’avènement des locales par un processus électoral intégrant la biométrie, stimulant la conservation du renouvellement du CLR dans le haut Ogooué ;  Un seul cri s’élève  « Demeurez mobilisés et vigilants car l’avancée est de plus en plus proche mais il s’agit aussi d’une croix symbolisant la souffrance pour  l’obtention du meilleur, un avenir meilleur pour le Gabon, notre pays.

GI/NN/FM/13

 

 

 

Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.