Chronique du jour : SOGEVAL s’engage pour le controle citoyen de l’action publique

Vendredi, 21 décembre 2018 (GabonInitiatives) – Après cinq années de promotion de l’évaluation des politiques au Gabon, son institutionnalisation est en marche. Autrement, la culture de l’évaluation prend progressivement racine dans notre pays. 

Ce succès est collectif. La Cour des comptes du Gabon, la Primature, le ministère de l’économie, le système des Nations Unies et particulièrement l’UNICEF et le PNUD, et la société civile, dont SOGEVAL, ont chacun, joué sa partition.

La journée nationale de l’évaluation institué par arrêté du premier ministre, l’inscription de l’évaluation des politiques publiques dans la constitution, et l’identification des points focaux dans tous les ministères pour ne citer que ces quelques acquis, témoignent de l’avancement du processus d’institutionnalisation de l’évaluation au Gabon.

Pour son entrée dans l’année 2019, SOGEVAL va s’attaquer à deux nouveaux chantiers: Le contrôle citoyen de l’action publique, et le renforcement de ses capacités propres.

Pour votre gouverne, le Contrôle Citoyen de l’Action Publique est le fait de pouvoir demander aux représentants officiels, aux employeurs privés et aux fournisseurs de services de rendre des comptes, ce qui implique qu’ils doivent répondre de leurs politiques, de leurs actions et de l’utilisation des fonds publics. Notre objectif étant de chercher à comprendre pour les amener à achever les chantiers entamés pour le bien de la population.

Tel est le but du contrôle citoyen de l’action publique.
Rejoignez-nous dans ce challenge!
Bon réveil.

PETIT-LAMBERT OVONO
Président de la Société Gabonaise
de l’Évaluation des Politiques Publiques (SOGEVAL),
Évaluateur Certifié des politiques publiques.

Crédit photo : DR

GI/PLO/FM/18