Chronique du jour : Appel à la professionnalisation des politiques publiques des évaluateurs

Vendredi, 19 avril 2019 (GabonInitiatives) – On ne le dira jamais assez, l’évaluation des politiques publiques joue un rôle décisif dans la mise en place d’une bonne gouvernance , en plus d’être une aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics.

Mais cette affirmation n’est valable qu’en fonction du modèle d’État dans lequel cette discipline est pratiquée, et selon que l’évaluation est pratiquée par des professionnels.

Du modèle d’État d’abord

Il s’agit bien entendu d’un État qui accepte d’améliorer sa gouvernance en mettant en place un arsenal juridique, et qui est discipliné, c’est-à-dire qui respecte sa parole, ses décisions, et les met effectivement en œuvre. Or, il se trouve que c’est le principal reproche fait à notre pays qui semble avoir des bons textes de loi , mais qui les applique à minima. En d’autres termes, qui les applique “selon que vous êtes riches ou misérables”, bref, à la tête du client.

De la professionnalisation ensuite

Depuis que l’expression “je peux faire d’un chien , un agrégé ” a cours au Gabon, l’usurpation de titres, le faux et l’usage du faux se sont multipliés. Ainsi, tout le monde peut se réclamer économiste, un professeur d’histoire dans un collège d’enseignement secondaire se croit historien, un pigiste ou une maquilleuse de télévision se revendique journaliste, etc.

Cette usurpation n’échappe pas à la profession qui est la nôtre et qui est celle d’évaluateur certifié des politiques publiques. Devant ce désordre, car il n’y a pas un autre mot pour qualifier cela, deux pistes nous paraissent indispensables pour bien faire les choses.

La première consiste à présenter une proposition ou un projet de loi au parlement pour réformer la loi portant sur la bonne gouvernance; la deuxième proposition ou projet de loi doit porter sur la professionnalisation du métier d’évaluateur des politiques publiques. Telle est la contribution que nous versons à cet débat qui est ouvert sans passion.

Bonne journée.

PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES, PRÉSIDENT DE

SOGEVALCrédit photo : DR

GI/PLO/FM/19