Chronique du jour : Les plans stratégiques existent et n’attendent que d’être mis en oeuvre

Vendredi, 8 mars 2019 (GabonInitiatives) – En changeant de premier ministre sans changer de vision politique à l’entame de la troisième année de son second septennat, Ali Bongo Ondimba a envoyé un message à tous les gabonais: il veut voir les résultats et le changement induit par des différents plans stratégiques payés à coup de milliards.

Il a pour celà choisit un homme, Julien Nkoghe Bekalé, et un gouvernement qui vient à son tour de se choisir une administration lors du dernier conseil des ministres.

Vision, objectifs et stratégie réaffirmés, il s’agit maintenant pour Julien Nkoghe Bekalé de passer à la seconde phase qui est celle de choisir les actions prioritaires, leur attribuer des ressources, et de passer à la programmation, avant la 3ème phase qui est celle de la mise en oeuvre.

Tout le monde croit encore que la seconde phase était l’objet du séminaire gouvernemental du Cap Esterias. Chaque Ministre a t’il réellement su capter les priorités de sa mission et estimer les ressources pour les mettre en oeuvre? Les arbitrages sont-ils terminés?

Rien n’est moins sûr, car nous apprenons que les techniciens de l’économie planchent encore sur la détermination des indicateurs macroéconomiques qui serviront à préparer le projet de Loi des finances rectificative 2019 (PLFR 2019).

Entre temps, les jours commencent à s’écouler, Julien nous promet des réformes sans trop savoir lesquels, et menace de sanctionner ses collègues qui se trouveraient réfractaires.

Pour faire simple, les PSGE, PRÉ, Le Programme de l’égalité de chances, existent et prévoient des réformes qui n’attendent que leur mise en oeuvre.

Nous, on attend la méthode Julien et la mise en oeuvre des actions, et bien entendu les résultats et le changement.

Chaque jour qui passe sans qu’une activité ou un projet de ces différents plans soit mis en oeuvre est un jour de perdu. Notre Monitoring est en marche. Qui vivra, verra.

Bon début de week-end.

PETIT-LAMBERT OVONO
Évaluateur certifié des politiques publiques,
Président de SOGEVAL.

Crédit photo : DR

GI/PLO/FM/19