Chronique du jour : Mise en place du bureau de l’Assemblée nationale et des bureaux des commissions

Vendredi, 11 janvier 2019 (GabonInitiatives) – C’est ce vendredi à 14heures que vont se réunir les 135 députés élus lors des élections législatives de novembre dernier en vue de doter l’Assemblée nationale des bureaux de la 13ème législature qui commence aujourd’hui.

Un bureau provisoire composé du doyen d’âge, et de deux secrétaires, dont le plus jeune député, présidera la séance des élections d’où sortira un Bureau définitif qui comprendra:

– Un président de l’Assemblée nationale
– 6 vice-présidents
– 2 questeurs
– 7 secrétaires

Regroupés par parti politique, ou Groupe parlementaire, deux détails sauteront aux yeux des connaisseurs de la chose parlementaire à savoir la répartition géoprovinciale des postes au sein du Bureau de l’AN, et le radio hommes/femmes. Ce dernier détail étant évoqué en vue de dénoncer l’inégalité hommes- femmes au sein de ce bureau.
La mise en place des bureaux des Commissions interviendrait-t-elle ce vendredi? Rien n’est moins sûr; mais dans tous les cas, elle sera fonction du poids de chaque groupe parlementaire.

Sauf modification due en fonction de l’augmentation du nombre de députés qui est passé de 120 à 143, six commissions travaillent à l’Assemblée nationale. Il s’agit de:

-La Commission des lois, des affaires administratives et des droits de L’homme (COM 1).
-La Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la défense (COM2)
-La Commission de la planification, de l’aménagement du territoire et de l’environnement (COM3)
-La Commission des finances, du budget et de la comptabilité publique (COM4)
-La Commission des affaires économiques, de la production et du développement (COM5)
-La Commission des affaires sociales, des affaires culturelles et de la communication (COM6).

Le bureau de chaque commission comprenant:
1 président, des vice-présidents, et des rapporteurs.
Il est enfin à noter que tous les bureaux des commissions ne comptent pas le même nombre de vice présidents.

Le groupe parlementaire PDG, le plus important, connaitra les noms de ses élus à ces bureaux ce matin lors du huis clos qui se tiendra à 10heures à son siège de Louis.

Avec une nouvelle mission qui est celle d’évaluer les politiques publiques, l’évaluation législative sera notre préoccupation dès cette année 2019 en vue de l’achèvement du chantier de l’institutionnalisation de l’évaluation au Gabon.
À demain.

PETIT-LAMBERT OVONO
Évaluateur certifié des politiques publiques
Président de SOGEVAL.

GI/PLO/FL/19