Chronique du jour : Quand un Ministre joue de la transparence en annonçant la création des taxes pour l’année 2020

Samedi, 10 août 2019 (GabonInitiatives) – En ce moment, le Ministère de L’Économie, des Finances et des Solidarités nationales prépare le budget de l’année 2020 sous forme BOP (Budgétisation par objectifs de programme).
Il organise en présence du ministre responsable d’une mission, les conférences de budgétisation qui consistent en l’examen des demandes de crédits des administrations pour l’année n+1, et la confection de l’esquisse budgétaire.

C’est dans ce cadre que le ministre des transports a participé cette semaine à la conférence budgétaire au Ministère de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales.

Parmi ses priorités budgétaires, il a proposé la création des nouvelles taxes (deux redevances, instaurer la TVA dans le secteur hôtelier et tourisme, et de l’autofinancement du secteur transport). Seule bonne nouvelle, la défiscalisation en carburant pour les sociétés de transport urbain, la Setrag et compagnie.

Avec courage et panache, le ministre Justin Ndoudangoye a joué de la transparence devant les financiers. Il devrait se munir plutôt d’une armure, pour affronter les tirs de missiles au parlement car, en proposant de créer des taxes, c’est à l’augmentation des coûts de transport qu’on va assister, et c’est l’usager, déjà précarisé, qui va payer.

Si les objectifs sont clairs, il faudrait s’attendre à la réaction des cibles, et à l’impact auprès des bénéficiaires directs et indirects de ces mesures.
Un rapport d’évaluation vous sera communiqué le moment venu. Pour l’instant, la pertinence de ce projet reste à prouver.

Bonne journée.

PETIT-LAMBERT OVONO
ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES, PRÉSIDENT DE SOGEVAL

Crédit photo : DR

GI/PLO/FM/19