Chronique du jour : les gabonais ne se préoccupent guère du développement de leur pays

Mercredi, 22 mai 2019 (GabonInitiatives) – Très occupées à kongosser, et à Kevazinguer, les populations gabonaises ne se préoccupent pas dans la réalité des actions à mettre en œuvre pour le développement de leur pays.

Leur indifférence, leur scepticisme n’ont pour seule explication que leur démission de leurs devoirs de citoyens, et partant, leur irresponsabilité.
Tenez, combien de nos compatriotes savent que le Gabon est engagé depuis le 1er janvier 2016, dans le processus de mise en œuvre des Objectifs de Développement Durables (ODD)?

Qui sait combien de gabonais travaillent pour l’atteinte de ces objectifs en 2030 conformément à l’agenda fixé lors de leur adoption en 2015 ? Qui sait que toutes les agences des Nations Unies présentes sur notre territoire accompagnent le Gabon dans la mise en œuvre des ces objectifs?

Pourtant, nos compatriotes doivent savoir que depuis de nombreuses décennies, le Système des Nations Unies (SNU) au Gabon appuie les politiques nationales de développement à travers des cycles partenariaux quadriennaux.

Les lignes d’orientation de cet appui sont contenues dans un document stratégique appelé Plan Cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (PNUAD).

Son contenu constitue la réponse collective du système des Nations Unies aux priorités de développement du gouvernement gabonais. Il fixe les lignes d’orientation des activités de l’équipe pays des Nations Unies composée de 5 programmes et fonds (PNUD, l’UNICEF, l’UNFPA, le HCR et l’ONUSIDA) ; 3 agences spécialisées (FAO, l’OMS et l’UNESCO) ; 2 institutions financières (la Banque Mondiale et le FMI) et une mission politique (le Bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA).

Le dernier PNUAD a été signé avec le gouvernement en juillet 2017 et couvre la période 2018-2022. A travers celui-ci, le système des Nations Unies s’engage à poursuivre étroitement avec le gouvernement et les partenaires au développement, l’atteinte des priorités nationales de développement telles que définies dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) et le Plan de Relance de l’Economie (PRE) alignés aux Objectifs de Développement Durable (ODD) visés dans l’Agenda 2030 des Nations Unies, et 2063 de l’Union Africaine.

Le PNUAD vise à améliorer le système de gouvernance, à engager et améliorer la transformation de l’économie et à améliorer la biodiversité. Pour sa mise en oeuvre efficace et efficiente, une approche inclusive s’impose et met en relation les ministères sectoriels, la société civile et le système des Nations Unies.

SOGEVAL votre ONG en charge du suivi et de l’évaluation y participe et vous rendra toujours compte.

Bonne journée.

PETIT-LAMBERT OVONO
ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES, PRÉSIDENT DE SOGEVAL

Crédit photos : DR

GI/PLO/FM/19