Le CESE fait recours à un ancien expert du COMIFAC pour une communication sur les mécanismes de financements

Libreville, 23 février 2019 (GabonInitiatives) – L’ancien négociateur du COMIFAC, Gaspard Nanekoula par ailleurs expert arbitre OHADA, a sur invitation du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), réuni en session ordinaire autour du thème du « financement de l’environnement et le développement durable », a délivré une importante communication sur les différents mécanismes de financements des projets intervenant avant la phase de négociation.

Tout comme son prédécesseur avant lui, Me Nanekoula a fait étalage de sa grande connaissance sur les négociations au haut niveau en matière de mécanismes de financement des projets pour édifier les conseillers membres du CESE visiblement attentifs.

Selon l’orateur, il existe deux mécanismes dont l’ « atténuation » qui est l’ensemble des mesures prises pour adapter le phénomène et l’ « adaptation » pour s’adapter à toute éventualité.

En somme, a – t – il souligné, chaque projet doit avoir ces mécanismes afin d’être en phase avec les normes exigées lors des négociations avant financement.

Pour clore son propos avant la phase de question – réponses, Maître Gaspard Nanekoula, a abordé le dernier point sur le transfert de technologie basé sur le renforcement de capacité (formation).

Cette journée riche en enseignement, a pris fin par la présentation du 2ème Vice – Président du CESE, Nicaise Mouloumbi qui a focalisé sa communication sur comment « contribuer à l’évaluation du niveau de contamination métallique des rejets d’eaux du littoral gabonais (façades des zones Owendo, Libreville, Akanada et Cocobeach) ».

GI/MZM/MKKM/19