Le CAJABO en caravane de proximité

Libreville, 22 Juillet (GabonInitiatives) – Après les assises d’Angondje, les jeunes sont déterminés à prendre leurs responsabilités dans  la construction de la nouvelle vision du Gabon futur d’où la détermination du  Président du CAJABO en tant que jeune leader gabonais qui a choisi aujourd’hui d’apporter sa modeste contribution dans la gestion du Gabon en répondant favorablement à l’appel du Cher de l’Etat, Président de la République Ali Bongo Ondimba depuis son accession à la magistrature suprême en 1993 d’où l’organisation d’une caravane nationale de sensibilisation à l’endroit de la jeunesse gabonaise.

La  deuxième étape de cette caravane s’est déroulée dans le deuxième arrondissement de Libreville sis au quartier Bel Air à l’esplanade de la Chefferie. La participation des jeunes était massive pour suivre le message de sensibilisation du collectif de l’association des jeunes d’Ali Bongo Ondimba (CAJABO). Conscient de la crise économique que traverse le Gabon,  Gérôme Banave, le  Président du dit mouvement recommande aux jeunes, la patience par rapport à  la nouvelle mercuriale mise en place par le Gouvernement. Le message apporté  d’un quartier à un autre est identique.

Il s’agit  de conscientiser les jeunes gabonais à  s’approprier leur avenir car a-t-il ajouté : « Il est déjà temps de penser à Gabon d’abord ». Ensuite il a invité les jeunes de tous bords et la société civile à participer à cette sensibilisation sans exclusion de parti politique pour le soutien des jeunes de la rue qui sont livrés à eux-mêmes.

L’heure n’est plus donc de demeurer derrière les hommes politiques qui utilisent  les jeunes afin d’atteindre leurs objectifs en les envoyant dans les rues alors que les leurs, sont à l’étranger et  qui ne leur accordent aucune issue pour se démarquer des autres où de sortir de la précarité.

L’association CAJABO, n’ayant pas  de moyens de fonctionnement sinon les cotisations de ses adhérents, sollicite de ce fait  le soutien de la part de l’Etat pour garantir une plus marge de manœuvres.

Notons que lors de la première étape au quartier Kinguélé, le Président du CAJABO a  livré le même message et une très grande foule s’est levée pour y prendre part. Ce fut un grand événement dans  l’histoire de Kinguélé après les élections du 27 août dernier.

Les jeunes de l’opposition et de la majorité, les notables et certaines communautés étrangères étaient représentés avec des témoignages et leur vœu est que l’initiative de cette association soit pérenne afin de redorer le blason du quartier Kinguélé reconnu comme bastion de l’opposition ; mais grâce à la sagesse du Président du CAJABO qui avec des mots justes, a su convaincre cette jeunesse, accompagné des chefs et des hommes des différents quartiers de Libreville.

Cette caravane est une occasion pour Gérôme Banave de faite état des recommandations des travaux du dialogue politique d’Angondje. L’objectif de cette rencontre est de transmettre un message aux jeunes suite au mauvais climat politique et social au sortir de la dernière élection présidentielle d’Août dernier et  l’heure est déjà au rassemblement et la conscientisation des jeunes afin de leur expliquer de continuer à mettre leur confiance en la personne du Chef de L’Etat Ali Bongo Ondimba qui n’a abandonné personne, menant un combat est solitaire avec des collaborateurs dont il a confiance mais qui très souvent ne perçoivent pas son message d’où son appel à une jeunesse responsable en qui il doit pouvoir compter afin de relever les défis futurs.      

GI/NN/FM/17