« Au Gabon, le football est plus connu que la politique », Ali Bongo Ondimba à Doha, Goals

Libreville, 11 décembre (GabonInitiatives) – Présent à Doha où il participe à la cérémonie Goals, le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba qui a venté les bienfaits de la pratique du sport en Afrique a déclaré qu’: « Au Gabon, le football est plus connu que la politique ».

Son Altesse Sheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani, Emir du Qatar, 

Monsieur le Directeur Exécutif de DOHA GOALS,

Mesdames, Messieurs les Ministres et Ambassadeurs 

Chers Champions,

Mesdames, Messieurs,

Notre assemblée d’aujourd’hui est inédite dans sa composition et son format et je me réjouis de cette initiative particulièrement pertinente.

Je suis ici comme sportif.

Ne vous y méprenez pas même si j’ai pris un peu de poids et que je ne puisse pas me prévaloir de vos carrières, médailles et  performances. Mais toujours est-il que je suis n sportif et un fan de sport.

Le sport, aujourd’hui, est devenu de plus en plus un fédérateur des cœurs,  un moment fort d’espoirs, de rêves, d’émulation, de performances et d’accomplissement individuel et collectif.

Il passionne et draine les peuples et les foules, les stades et aires de jeux et occupe une place de premier choix parmi les lecteurs, auditeurs, téléspectateurs et internautes.

En Afrique, il aura permis de dépasser certains complexes d’infériorité et reste un moyen de valorisation sociale, de reconnaissance et de respect au niveau international.

Nos sportifs, à côté de certains de nos artistes, sont des célébrités, des ambassadeurs de notre continent, auquel ils apportent une visibilité réelle et positive.

Ils ont été les premiers à mettre l’Afrique sur la carte du monde.

La récente performance olympique de Anthony Obame, médaillé d’argent à Londres en Taekwondo, a permis aux téléspectateurs du monde entier de découvrir l’émergence du  Gabon dans le domaine du sport.

De même, Daniel Cousin, ici présent, capitaine des Panthères, l’équipe nationale de football du Gabon, est plus connu des gabonais et sportifs du continent que la plupart de nos hommes politiques.

Qui ne connait Abebe Bikila, Samuel Etoo, Didier Drogba, Hicham El Guerrouj, Akim Olajuwon, Tegla Loroupe ici présente aujourd’hui et tant d’autres célébrités et performeurs ?

Ces légendes vivantes sont le symbole de la persévérance, de la performance et des modèles de réussite.

Les championnats de football du monde entier accueillent leur  légion de joueurs africains de haut niveau depuis des décennies.

Notre continent a aussi accueilli avec succès la Coupe du Monde FIFA 2010  en Afrique du Sud.

Le monde entier du sport accueille de plus en plus d’Africains de haut niveau.

Votre Altesse, Mesdames, Messieurs,

En Janvier et Février 2012, le Gabon a coorganisé  avec la Guinée Equatoriale la 28èmeédition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, la CAN.

Cet événement sportif majeur, figure parmi les cinq plus grandes manifestations sportives au monde. Elle demeure de loin la première et la plus populaire de notre Continent.

Permettez -moi ici, de partager avec vous, cette expérience qui fut un formidable défi national et régional à relever.

Nous avions une vision, des objectifs, un plan et des projets qui dépassaient  la seule exigence d’organisation d’un évènement sportif  et intégraient les besoins et aspirations diverses des populations.

Au-delà  des lieux de compétitions, il s’agissait d’implanter des infrastructures transversales, telles que des routes, les télécommunications, les travaux d’adduction d’eau et d’électricité, ou aménagements urbains, qui demain, continueront a bénéficier au plus grand nombre. Aussi, plusieurs infrastructures ont été réalisées pour les entrainements des équipes.

Au total, une douzaine d’hôtels nouvellement construits auront également servi à l’instar  de l’hôtel de Nzeng Ayong, qui accueille désormais la fondation Samuel Eto’o, en partenariat avec l’équipe du Berça.

Nous avons créé et confié à  une Agence Nationale des Grands Travaux,  la maitrise d’ouvrage et le contrôle des projets, en recourant aux services de sociétés parmi les plus expérimentées et réputées au monde comme la société américaine Bechtel tout en veillant a la maitrise des couts et au meilleur rapport qualité prix.

Au niveau sanitaire, nous avions intégré dans nos objectifs les infrastructures dont les populations ont tant besoin, notamment l’incorporation d’infrastructures médicales et le renforcement des services d’urgences.

Le sport étant un domaine ou l’argent a sa place, un rapport financier dans lequel se trouve toutes les statistiques et indicateurs clés a été édité en avril 2012 par le Comite d’Organisation de la CAN ceci en partenariat avec un Cabinet d’audit international.

Mais le Sport va au delà d’une question d’argent.

Les vertus sportives comme l’esprit d’effort, la persévérance et l ‘excellence concordent avec le  management, le leadership et le succès. Elles s’appliquent à plusieurs aspects de la vie.

En tant qu’Homme d’Etat, j’ai beaucoup appris de ces principes universels forts et nobles.

Je sais qu’il peut m’arriver de gagner quelquefois et d’autres fois de perdre même si cela ne me plait pas.

C’est bien cela la sportivité!

Le Sport permet de sortir le meilleur de soi, en chaque individu, quel que soit son statut social, qu’il soit riche ou pauvre, noir ou blanc.

Personnellement je parle sport, je pense sport et je vis le sport.

Une chose que j’ai apprise est qu’en tant que sportif, vous vous préparez à toute compétition psychologiquement et  physiquement.

Ces valeurs et acquis du Sport tel qu’un moral fort, la confiance, une  préparation méticuleuse et le courage aident à surmonter tout autre défi de la vie.

Nous nous y appuierons pour rejoindre le rang des nations émergentes.

Avec la CAN, nous avons capitalisé une immense expérience de structuration organisationnelle, d’administration et de planification, de promotion et de commercialisation, de réalisation d’infrastructures, de livraison d’événement mais aussi de maitrise des coûts et de bonne gouvernance.

La restructuration de la Ligue Nationale de Football en est un exemple.

Des opportunités  nouvelles ont été créées pour notre jeunesse, des curricula inédits se conçoivent et se mettent en place en matière de sciences et d’éducation sportive.

Nous avons formé  des milliers de jeunes volontaires et employés gabonais et appris des  leçons clés qui, nous le pensons, auront un impact soutenu dans beaucoup de secteurs de notre vie nationale. 

Mesdames, Messieurs,

Que de chemin parcouru depuis un 4 septembre 2006 quand le Gabon et la Guinée Equatoriale ont présenté leur candidature commune.

A l’heure du bilan et avec le recul, c’est un souvenir à jamais gravé dans notre mémoire individuelle et collective pour avoir tenu haut le pari de l’organisation et de la participation de ce qui est considéré à ce jour comme la meilleure CAN de l’histoire du football africain. 

Votre Altesse, Mesdames, Messieurs, Chers Amis, 

Le sport doit contribuer à l’harmonie, à l’amitié entre les peuples, à l’union,  même si disciplines soulèvent des passions souvent bien compréhensibles.

Le sport peut être un ciment de l’unité nationale.

Les Gabonais étaient tous simplement des supporters de leur équipe nationale durant la Coupe d’Afrique des Nations 2012 lorsque les  ‘Panthères” jouaient face a une opposition farouche. .

Ce furent des moments de pic sans précédent.
Nous devons des remerciements a tous les sportifs, hommes et femmes pour les grands moments e bonheur qui ont rempli nos cœurs.

Nous leur devons de meilleures conditions pendant leur carrière et après.

C’est pourquoi, je voudrais féliciter l’équipe et les partenaires de  Doha Goals d’offrir une telle plateforme de convergence entre sportifs, leaders politiques, hommes d’affaires, medias avec la finalité de toujours plus et mieux satisfaire des publics croissants et avides d’émotions, de sensations, de records et de spectacles.

Je voudrais aussi saluer les ambitions et efforts du Qatar en matière sportive, que nous nourrissons également pour notre pays.

Les nations qui réussissent dans les sphères sportive et culturelle sont celles la même qui finissent par connaître le succès  économique et social.

C’est notre conviction et nous y œuvrons  avec foi.

Son Altesse Sheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani l’a fort  heureusement compris et intégré dans sa stratégie pour ce pays ami du Gabon, qui compte prendre toute sa place dans le calendrier sportif international.

Nous partageons des ambitions similaires.

Je voudrais profiter aussi de l’occasion pour faire appel à ce que le Centre Aspire s’affirme comme une pépinière, un réceptacle, un lieu de convergence et d’échanges au service de tous les talents sportifs, notamment du continent africain, grand pourvoyeur de sportifs au monde entier.

Ce faisant, d’ici la coupe de Monde de Football 2022 de Doha, les efforts porteront leurs fruits.

Que la Paix soit sur chacun de nous et dans le sport, facteur de paix dans le monde  et de promotion des échanges culturels !

ASSALAMOU ALEIKOUM WA RAKHMATOULAH TALA WA BARAKATOUHOU !

Source : COCOM

GI/12

 

PARTAGER
Fabrice Mikomba - Expert Gabon et Afrique Centrale
Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.