ANPI-Gabon : Ghislain Moandza Mboma prend les charges

Nommé en Conseil des ministres du 20 novembre dernier, Ghislain Moandza Mboma a été installé ce 26 novembre dans son fauteuil de directeur général de l’Agence de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon). Produit de cette agence, il en devient le nouveau directeur général.

Doud De Mouss

Après avoir pris les rênes de l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), le 27 février 2019, Gabriel Ntougou a passé ce 26 novembre, le témoin à Ghislain Moandza Mboma. Installé par le ministre en charge de la Promotion des investissements, ce dernier s’est dit disposé à démarrer les activités de l’Agence dès sa prise de fonction. « La première étape c’est rétablir la cohésion avec mes équipes puisque je suis le nouveau directeur général. La deuxième étape, c’est ouvrir un dialogue avec le secteur privé. L’investissement vient du secteur privé et dans le cadre des services spécialisés du Haut conseil de l’investissement (HCI), les activités vont se dérouler avec le secteur privé pour ensemble identifier les réformes nécessaires à la relance économique », a-t-il déclaré.

Selon lui, la mission forte est « de réussir à créer des entreprises en 48h en République gabonaise », a déclaré Ghislain Moandza Mboma appelant ses collaborateurs à tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif et simplifier le processus de création des entreprises dans le pays. « Les défis sont nombreux mais notre volonté doit être inébranlable. Je fais partie des vôtres puisque je suis comme vous, un produit de cette maison», a-t-il ajouté d’autant plus qu’il a contribué à la mise en œuvre de la stratégie nationale de promotion des investissements en pilotant le tableau de bord de suivi des investisseurs et en supervisant les services de facilitation, promotion et aftercare, destinés aux investisseurs. Il fut d’ailleurs directeur de la promotion des investissements au sein de l’ANPI-Gabon.

« Les problèmes de notre structure sont connus de tous. Je ne doute pas un seul instant qu’ensemble nous trouverons des solutions qui nous permettront d’avancer car notre priorité c’est de jouer le rôle crucial qui nous est confié à savoir favoriser la mise en place d’un environnement conduisant à la création de richesses pour les Gabonais», a-t-il exprimé tout en invitant ses collaborateurs à travailler. « Nous aurons l’occasion, dans le cadre d’un plan stratégique, de tracer ensemble schéma à suivre conformément aux orientations du gouvernement tout en tenant compte des aspirations et des propositions du secteur privé», a-t-il poursuivi.