L’AJEV se lance dans l’assainissement des écoles de Moabi

Christian Mihindou coordinateur départemental de l’AJEV à l’oeuvre

Moabi, 14 mai 2018 (GabonInitiatives) – Les conditions socio-sanitaires dans les établissements scolaires de la commune de Moabi, chef lieu du département de la Douigny dans la province de la Nyanga, au sud – Gabon, font parties des préoccupations majeurs de l’Association des Jeunes Emergents Volontaires (AJEV) qui vient de mener en concertation avec les autorités locales, une grande opération d’assainissement ” école propre” à l’approche des examens de fin d’année. 

La majorité des directeurs des écoles primaires à Moabi sans véritables moyens  déplorent les conditions d’hygiène et de salubrité très dégradées. Une situation préoccupante pour les parents d’élèves fortement mobilisés, mais très limités.

Cette problématique à l’origine de l’insécurité et de la dégradation du cadre scolaire se reflète dans les différents établissements de la commune de Moabi envahis d’herbe  en cette saison pluvieuse avec toutes les conséquences néfastes sur la santé des élèves et sur l’environnement.

C’est pourquoi, la promotion du cadre scolaire à travers les actions de salubrité et d’hygiène est un axe prioritaire d’action pour lequel la  base pédagogique scolaire de Moabi en proie à de nombreuses difficultés, a sollicité le concours de l’AJEV.

C’est l’école publique de Moabi, située au centre ville de la commune qui a abrité la cérémonie de lancement de cette action de l’AJEV, antenne locale où tous les ajeviens, du délégué communal, Simon Bolivard Ibinga Maghéna en passant par le délégué départemental, Christian Mihindou et les secrétaires généraux Germain Nzala et Michelle Sandrine machettes à la main ont effectué le bon geste de débroussaillage avant que les machines louées par cette plateforme n’emboitent le pas.

Face aux difficultés rencontrées par le service nettoyage municipal, à Moabi, la célébration de la journée citoyenne sensée apporter une solution, ne semble pas ancrée dans les habitudes des populations. Et, c’est ce constat alarmant qui a fait réagir l’AJEV ayant pris l’engagement de redorer l’image de ces différentes écoles.

Très ému et soulignant l’impérative nécessité d’assainir les écoles, le chef de base pédagogique par intérim, a exprimé toute sa reconnaissance à la coordination de l’AJEV qui n’a ménagé aucun effort pour agir efficacement.

« Chez nous l’AJEV, l’éducation est une priorité », a indiqué Simon Bolivard Ibinga Maghéna, le coordinateur communal pour traduire la promptitude avec laquelle cette plateforme s’est investie dans cette action.

photo de famille après après le lancement de l’opération école propre

« L’éducation tient à cœur le président de la République. C’est pour répondre à la volonté du Chef de l’Etat que l’AJEV à travers ses présidents d’honneurs Brice Laccruche Alihanga et Nourredine Bongo Ondimba a financé cette opération d’envergure », a souligné Christian Mihindou, coordinateur départemental de l’AJEV précisant que : « c’est de-là à là ».    

C’est dans ce contexte qu’il a invité l’ensemble des ajeviens locaux à s’approprier les notions de l’action citoyenne dans l’optique d’accompagner les actions du Chef de l’Etat.

Bien, avant, l’AJEV a offert un salon de marque au préfet du département de la Douigny.

GI/FM/NN/18