Aboumi : Analyse politique dans le département de Bayi-Brikolo

Aboumi : Analyse politique dans le département de Bayi-Brikol
Aboumi, 19 juillet 2018 (GabonInitiatives) – Que reproche- t-on au ‘‘Camarade’’ Félix Onkeya ? Depuis un certain temps, Félix Onkeya fait l’objet d’une cabale médiatique orchestrée par certains militants (camarades) du Parti Démocratique Gabonais (PDG) au pouvoir originaires de la province du Haut – Ogooué.

Et qu’en est-il réellement ? Après moult investigations, il ressort que le ‘‘camarade’’ Félix Onkeya, a toujours mené des combats légitimes afin de maintenir la flamme du PDG, allumée dans sa circonscription électorale. Et pour la population de ce siège, le fils de Ngami reste un témoignage, la solution la plus absolue pour le développement de cette contrée, n’en déplaise les oiseaux de mauvaise augure car, il a toujours été à l’écoute de ces populations de Ngami.

Notons que Félix Onkeya ne s’inscrit pas dans les luttes fratricides, de recherche de postes électifs car, il est et demeure l’enfant des populations de Ngami, « l’enfant du village ». Ayant toujours été aux affaires et par sa grande expérience professionnelle, Félix Onkeya a débuté au poste de Directeur financier de l’O.P.R.A.G avec en prime deux mandats successifs à l’Assemblée Nationale,9ème et 10ème législatives, avec une expérience de Haut Commissaire aux finances et Haut Commissaire aux P.M.E et depuis lors, Secrétaire Général du Comité de Privatisation.

Se prêtant aux questions de la presse au sujet de son silence, il a rappelé qu’il est au service du président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba et qu’il obéit aux dernières volontés de son défunt grand-père, le Chef de Canton Ambounda de Ngami qui lui avait confié une mission à sa mort ; Il cite : « Mon petit fils Félix Onkeya, quelque soit le poste que tu occuperas, pour un mandant électif ou un poste administratif public ou privé, n’oublie pas qu’ à ma mort, je laisserai Ngami entre tes mains ».

En effet, la politique n’est pas un champ de guerre mais plutôt un débat d’idées, Félix Onkéya pense qu’il serait opportun que les natifs et cadres du PDG dans cette localité se retrouver dans un ‘‘corps de garde’’ afin de parler un même langage et laver le linge sale en famille pour l’intérêt et le développement de Ngami.

Voilà l’occasion inespérée pour que le ‘‘Distingué Camarade Président’’ Ali Bongo Ondimba, garant du PDG, puisse ramener la quiétude dans le département de Bayi-Brikolo surtout en cette période très sensible où les législatives pointent à l’horizon.

GI/NN/FM/18

Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.