17 projections au menu de la 7ème édition des “Escales documentaires”

Libreville, 25 novembre (GABONINITIATIVES) – 17 projections sont prévues lors de la 7ème édition du festival « Escale documentaire » qui s’ouvre dès lundi dans la capitale gabonaise pour s’achever le 2 décembre prochain.

Selon nos confrères de Gabonreview : Deux sélections gabonaises, dont «l’Épopée de la musique gabonaise», acte 1 et 2 de Joël Moudounga et «Une vie en black or white» d’Alice Aterianus-Owanga, seront diffusées lors de ces escales, des films sélectionnés selon leur pertinence.

Ce sont dix-sept films originaux venant de l’Afrique et du reste du monde, selon le directeur général de l’Institut gabonais de l’image et du son (Igis) et le chargé des affaires culturelles de l’Institut français du Gabon (IFG), Imunga Ivanga et Eric Girard-Michelet, qui seront projetés à l’Institut français du Gabon. En outre, neuf projets documentaires vont être évalués par un jury composé d’experts dans le domaine et les meilleurs seront retenus pour être réalisés avec l’appui de l’Igis et de ses partenaires. «Les lauréats bénéficieront de l’encadrement de l’Igis et de ses partenaires jusqu’à l’aboutissement du projet», a précisé le directeur général de l’Igis.

Au-delà des frontières gabonaises, les cinéphiles accueilleront également les documentaires venus, entre autres, d’Allemagne, «Kinshasa Symphonie» de Martin Baer et Claus Wischmann, du Cameroun, «Une feuille dans le vent» de Jean-Marie Teno, de France, «Françoise héritier et les lois du genre» d’Anne-France Sion et du Burkina-Faso, «Espoir/Voyage» de Michel K. Zongo.

Outre les projections, il y aura une exposition baptisée «Regards documentaires» qui «entend valoriser le cinéma documentaire en présentant l’histoire, les styles et les auteurs selon quelques thématiques phares: filmer le passé, regards sur l’enfance, l’homme et le travail…». De même, les Masters class autoriseront des échanges entre les documentalistes Jean-Marie Teno, Moussa Touré, des personnes ressources riches en expertise, avec ceux qui ont proposé des scénarii dans le cadre du concours de ces Escales.

Le débat n’est pas en reste dans cette initiative : «Les enjeux de la production et de la diffusion du film documentaire en Afrique centrale» constituera un point d’échange avec les experts du domaine, afin d’aboutir à des conclusions capables de favoriser un meilleur développement des actions.

Les Escales documentaires ont pour objectif  de favoriser une meilleure appréhension du film documentaire. Elles ambitionnent d’encourager les talents, de maîtriser les enjeux de cet art culturel qui embrasse tous les pans de la vie.

Source : Gabonreview

GI/12

 

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER
Fabrice Mikomba - Expert Gabon et Afrique Centrale
Fabrice Mikomba est journaliste expert Afrique et Afrique centrale depuis 1989. Après avoir travaillé pour RFI et de nombreux médias on et off line il est désormais spécialiste Gabon et Afrique Centrale pour Gabon Initiatives et Info Afrique et ce depuis 2012.