Démission du Ministre Léon N’zouba

Le Ministre de l’Education Nationale, le Pr Léon N’zouba, a présenté sa démission du gouvernement ce dimanche, au Premier Ministre, Daniel Ona Ondo qui l’a accepté et transmise au Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, rapporte la Ministre porte – parole du gouvernement, Denise Mekamne.10599268_1517652641785632_2535312140908062140_n

L’annonce de la démission de du Pr Léon N’zouba, fait le buzz et ne cesse d’inonder la toile et les réseaux sociaux.

Pour beaucoup d’internautes, cette démission sonne le glas de l’échec de tout un système pour traiter à la racine les maux qui minent le système éducatif gabonais. Si cet acte est la preuve du changement de mentalité qu’incarne le Président de la République pour d’autres il s’agit d’un changement de paradigme tout simplement, avec Ali Bongo Ondimba.10390911_1674556396102155_8443374638079493828_n

Même si les causes de cette démission n’ont pas été spécifiées, tout porte à croire que, cette démission intervient alors que le Pr Léon Nzouba était piégé dans une grave crise née au lendemain de la publication des résultats du baccalauréat 2014 déclarant 600 élèves admis avec des moyennes allant de 8 à 9/10. Une décision rejetée par le conseil des ministres soutenu par les examinateurs de cet examen ayant refusé de cautionner la décision du Ministre.

Décidés d’aller jusqu’au bout de leurs revendications, les élèves recalés qui observent une grève de la faim depuis plusieurs semaines devant l’église Sainte Marie, ont décidé d’ester en justice l’Etat gabonais. Ce qui semble –t-il aurait poussé le Pr Léon N’zouba a déposé sa démission.

Officier général et médecin de la Santé militaire, Léon Nzouba était entré au gouvernement en 2009 au lendemain de l’élection d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République. Fidèle compagnon d’Ali Bongo Ondimba, Léon Nzouba a tour à tour occupé les fonctions de ministre des Travaux publiques, ministre de la Santé avant d’atterrir à l’Education nationale son dernier poste.

GI/NN/FM/14